Conférence

Les droits civiques : identité, oppression et émancipation

Espace culturel Georges-Émile-Lapalme Le 9 janvier 2020

Échange d'idées, discussion vivante, intervenants issus de diverses sphères sociales et culturelles : durant Les conversations Place des Arts, des invités chevronnés partagent leur point de vue sur des thèmes de fond dont traitent les différents spectacles et activités au programme à la Place des Arts et qui résonnent à l’échelle de la société.

Le bagage historique des communautés ayant vécu l’oppression est devenu pour plusieurs de leurs membres un moteur de transformation salutaire. Comment celui-ci peut-il éclairer le présent et le futur et permettre de changer les perceptions, les cadres sociaux et façonner une société égalitaire où tous peuvent s’épanouir? Prenant appui sur le spectacle musical We Shall Over Come, inspiré des paroles de Martin Luther King, et sur la pièce Héritage, à l’affiche au Théâtre Jean-Duceppe, la Place des Arts propose d’aborder l’histoire des droits civiques pour discuter d’identité culturelle et de l’évolution des mœurs en regard de communautés ayant vécu l’oppression. 

Détails

  • Producteur / Diffuseur : Les spectacles Place des Arts
  • Salle : Espace culturel Georges-Émile-Lapalme
  • Animateur : Philippe Fehmiu
  • Invités : Michael Farkas, président du Mois de l’Histoire des Noirs, Mireille Metellus, comédienne de la distribution de Héritage chez Duceppe, Alexandra Lorange, juriste et chercheure en droit constitutionnel
Cette activité est présentée grâce au soutien financier de la
Fondation de la Place des Arts

Tarifs et horaires

Biographies

Alexandra Lorange est née à Montréal dans une famille mixte avec une mère Atikamekw et un père Québécois et a grandi dans la connaissance de ses deux cultures.

D'abord formée et ayant travaillé comme chef d'orchestre et gestionnaire des arts, Alexandra Lorange a dû se réorienter suite à une grave blessure au dos. Elle a depuis complété des études en droit et a travaillé notamment pour le cabinet d'avocats Dionne Schulze, pour le bureau du Grand Chef du Conseil de la Nation Atikamekw et pour l'Institut de développement durable des Premières Nations du Québec et du Labrador. Elle a également occupé le poste de coordonnatrice du Centre de justice des Premiers peuples de Montréal et de conseillère à l'accueil et à l'intégration des étudiants autochtones à l'UQAM. Elle continue ses activités de consultante en droit applicable aux Autochtones et de bénévole pour différents organismes autochtones au Québec en plus d'agir à titre d'analyste juridique et politique chez Femmes autochtones du Québec. Elle est régulièrement invitée comme conférencière et panéliste sur des questions variées qui touchent les Autochtones au Canada.

Alexandra Lorange est diplômée en droit de l’Université du Québec à Montréal où elle poursuit présentement ses études supérieures sous la direction de la professeure Mirja Trilsch; ses champs d’expertise touchent le droit des peuples autochtones et le droit constitutionnel canadien. Outre dans le cadre de ses recherches, Alexandra Lorange travaille au quotidien à bâtir des ponts entre les Autochtones et les non Autochtones. Elle est l'un des membres fondateurs et a siégé pendant deux ans sur le conseil d'administration de la National Indigenous Law Students Association. Elle siège maintenant comme administratrice au conseil d'administration de la Ligue des droits et libertés.

Michael P. Farkas - Président du Mois de l’Histoire des Noirs/ directeur de MDJ et de programmes des Arts de la Scène pour enfants.
Michael P. Farkas est un passionné de l’histoire des Noirs. Il consacre la plus grande partie de son temps à sa communauté, pour insuffler de nouvelles idées et mettre sur pied des projets qui ont pour mission d’offrir un monde meilleur aux générations présentes et futures.
Mireille Météllus - La feuille de route de Mireille Météllus est impressionnante. Ses passages sur scène ainsi que sur les écrans, grands comme petits, restent gravés dans la mémoire des gens. D’Un Dimanche à Kigali à L’Âge de Braise en passant par la série américaine écoutée mondialement « E.R. », Mireille possède un talent et un charisme irrésistible. En plus de quarante ans de métier, elle a participé à plus d’une cinquantaine de tournages en télé et en cinéma ainsi qu’à plus d’une trentaine de productions sur scène. Fière de ses racines, engagée, passionnée par son métier, Mireille Météllus est l’une des grandes dames du domaine artistique québécois.
Jérémie McEwen enseigne la philosophie au Collège Montmorency. Il a publié son premier livre, Avant je criais fort, aux Éditions XYZ en 2018. Chroniqueur philo sur les ondes d’Ici Radio-Canada Première (C'est fou, On dira ce qu'on voudra), il a aussi publié un essai dans Nouveau Projet, « La jeunesse de la vieillesse ». Il a contribué à l’ouvrage collectif Le souffle de la jeunesse, chez Écosociété, avec l’essai « Le sens du monde ». Depuis 2016, il donne un cours intitulé « Philosophie du hip-hop », qui connaît un certain rayonnement.
Festivore, l’animateur Philippe Fehmiu assiste depuis plus de 25 ans aux spectacles des grands artistes internationaux de passage au Québec, tout comme à ceux des artistes de la scène locale. C’est durant les années 1990 qu’il commence à transmettre, à la radio et à la télévision – dont à Musique Plus – cette passion héritée de son père. Ce dernier lui prescrivait, à l'adolescence, des concerts à voir, avec textes et chansons en guise de préparation! Son style musical de prédilection? « L’afro-techno, qui allie vraiment les deux pôles de ma personnalité, dit-il. D’un côté mes racines africaines, et de l’autre mon intérêt pour tout ce qui est résolument moderne, voire tourné vers l’avenir. » Quelques-unes de ses œuvres préférées? Soul Makossa de Manu Dibango, Mardi gras de Pierre Kwenders et Caderas de Bomba Estereo.
0/0

 

Go to top