Avis de fermeture des rues

Jusqu'au 2 août, plusieurs rues avoisinantes à la Place des Arts seront fermées à la circulation. En savoir plus / voir plan

Jazz
Pascaline David - 30 avril 2019

Poste d’écoute : les nouvelles légendes du jazz

Le jazz est un vaste terrain de jeu constamment réinventé. Souvent inspirés par les grands noms tels Miles Davis, John Coltrane ou Thelonious Monk, les nouveaux ambassadeurs du genre sont aussi ceux qui l’explorent, le transforment et qui font tomber les barrières musicales pour créer des pièces aussi originales qu’audacieuses.

 

La multiplicité des identités musicales cultivées par les artisans du jazz d'aujourd'hui montre les immenses possibilités qu’offre le genre, du jazz stretch que pratique Christian Scott aux électriques reprises de titres populaires d'Alfredo Rodriguez. Les voix féminines comme celles de Stacey Kent et de Cécile McLorin Salvant se sont aussi taillé une place de choix au panthéon du groove. Découvrez ces virtuoses contemporains de la composition ou de l’interprétation avec notre sélection d’œuvres par les nouveaux maîtres du jazz.

 

Ancestral Recall, de Christian Scott aTunde Adjuah

Christian Scott casse les codes avec cette pièce éloquente qui donne son titre au dernier album du trompettiste, paru en mars 2019. Le natif de La Nouvelle-Orléans y transforme les rythmes classiques du jazz de manière à « unifier les voix culturelles et à démolir les constructions sonores et sociales ». Le musicien de 36 ans a déjà remporté deux fois le prix Edison et a été nommé aux prix Grammy.

 

 

 

La Vénus de Mélo, par Stacey Kent

La céleste voix de mezzo-soprano de l’Américaine Stacey Kent émerveille autant en anglais qu'en portugais et en français. Son album à succès Raconte-moi, sorti en 2010, a d'ailleurs été enregistré entièrement dans la langue de Molière et comprend des pièces revisitées, dont la douce Jardin d'hiver. La chanteuse a notamment reçu deux prix BBC Jazz, et son disque Breakfast on the Morning Tram a été nommé aux prix Grammy dans la catégorie meilleur album jazz vocal. Son dernier album I Know I Dream : The Orchestral Sessions est le premier qu'elle enregistre accompagnée d'un orchestre, constitué de 58 musiciens.

 

 

Duologue, d’Alfredo Rodriguez

L’énergie qui émane de cette pièce rythmée où le piano tient la vedette se retrouve tout au long de l’album Duologue, créé en collaboration avec le percussionniste et chanteur Pedrito Martinez. D’origine cubaine, le pianiste Alfredo Rodriguez est connu pour ses reprises de titres populaires dans un style timba mâtiné de jazz et de funk. C’est ainsi qu’il nous offre sur son opus sorti en février 2019 des variantes groovy du mégasuccès Thriller de Michael Jackson et de la bande originale du jeu vidéo Super Mario Bros 3.

 

 

 

The Gentleman Is a Dope, par Cécile McLorin Salvant

À seulement 29 ans, la chanteuse n’a pas remporté seulement un, ni deux, mais bien trois prix Grammy du meilleur album de jazz vocal – le dernier pour The Window, enregistré en 2018. Difficile de se lasser de son timbre clair, qui s’adapte aisément à toutes les variations et s’approprie avec splendeur les classiques du jazz, comme en témoigne cette version toute personnelle de cette pièce signée Blossom Dearie.

 

 

The Change, My Girl, de Ravi Coltrane

Deuxième fils des légendes John et Alice Coltrane, le saxophoniste Ravi Coltrane a réussi à se faire une place bien à lui en cultivant sa propre identité musicale, que l'on peut apprécier dans l'élégante ballade The Change, My Girl. Le chef d'orchestre et compositeur qui a fondé l'important label RKM parcourt désormais le monde avec son quartet composé du pianiste Luis Perdomo, du bassiste Drew Gress et de E.J. Strickland à la batterie.

 

 


Constructive interference, de Dominique Fils-Aimé

Profondément marquée par les débats entourant le spectacle SLĀV lors du Festival de jazz international de Montréal 2018, la chanteuse montréalaise s’est servi de ces réflexions sur l’identité noire pour concevoir son deuxième album, Stay Tuned !, sur lequel figure la suave et puissante pièce « Constructive interference ». Alimentée par des influences soul, jazz et gospel, la voix envoutante de Dominique Fils-Aimé nous transporte vers des « révolutions » du siècle dernier : celles des droits civiques et du jazz.

 

 

 

My Queen is Harriet Tubman, de Sons of Kemet

Shabaka Hutchings, le saxophoniste et leader de la formation londonienne Sons of Kemet, a composé chaque pièce de ce troisième album intitulé Your Queen is a Reptile, dont le message politique peut difficilement être ignoré. En écho aux difficultés des communautés immigrantes dans un pays où elles ne se sentent pas représentées par la royauté, le groupe rend hommage à ses propres souveraines. Sur des rythmes afro-américains accompagnés au tuba, au saxophone, à la batterie et à la voix, il célèbre ainsi des figures féminines noires mythiques, comme Angela Davis et Harriet Tubman.

 

 

 

Aussi à découvrir

 

Madeleine Peyroux, Smile

 

 

 

 

Danilo Perez, Children of the Light

 

 

 

Joey Alexander, My Favorite Things

 

 

 

 

Melody Gardot, Morning Sun

 

 

 

Tigran Hamasyan, Entertain Me 

 

 

 

Mark Guiliana, BUD

 

 

 

Joshua Redman, Jazz Crimes

 

 

 

Melissa Aldana, Free Fall

 

 

 

Simon Denizart, Darkside

 

 

LISTE D'ÉCOUTE SPOTIFY

 

 

Go to top