Danse

Robot Dance Party avec Kid Koala

Espace culturel Georges-Émile-Lapalme Le 7 décembre 2019

En présence d'artistes professionnels de renom, découvrez les rouages du DJisme et venez danser avec Kid Koala aux platines.

Kid Koala fera une mise en contexte des processus de création de beats électroniques et parlera du rôle de DJ et de beat maker. Sur la musique de Kid Koala, vous pourrez confectionner un costume de robot avec l'artiste Amélie Brindamour pour ensuite vous adonner à un atelier de danse de robot. Poursuivez sur la piste de danse avec Kid Koala aux platines!

Détails

Cette activité est présentée grâce au soutien financier de la
Fondation de la Place des Arts

Tarifs et horaires

Biographies

Kid Koala a commencé sa carrière comme DJ, faisant paraître en 2000 son premier album, intitulé Carpal Tunnel Syndrome, sous l’étiquette anglaise réputée Ninja Tune. Il a joué en première partie de Radiohead, d’Arcade Fire, des Beastie Boys et de Björk, et a collaboré à d’autres projets musicaux avec Gorillaz, Deltron 3030 et The Slew.

Depuis 2017, il s’est lancé dans la création de musique plus introspective que festive avec sa série d’albums Music to Draw To, dont le deuxième volet est paru en janvier 2019.

Virtuose du tourne-disque depuis une vingtaine d’années, l’artiste multidisciplinaire ne peut toutefois être réduit à la simple étiquette de DJ. Eric San a en effet touché, en plus de ses platines, à la bande dessinée, au théâtre de marionnettes et à la composition de trames sonores pour le cinéma et les jeux vidéo.

Amélie Brindamour est une artiste multidisciplinaire en art visuel œuvrant dans le domaine de la médiation culturelle et de l’enseignement, qui aime bidouiller des circuits électroniques et est fascinée par la biologie marine et le monde des champignons. Elle a conçu des projets éducatifs en collaboration entre autres avec l'Université McGill, le Musée Ambulant, le Centre canadien d’architecture et la SBC galerie d’art contemporain. Elle détient un baccalauréat en Arts Visuels et une maîtrise en Enseignement des Arts de l’Université Concordia.
Crédit photo : Victor Le
 
Né à Montréal, Do Phan Hoi est un spécialiste de Popping. En 2015, sous la tutelle de Namo Chanethomvong, il se joint au collectif réputé «Funny Bones Crew» de Los Angeles (Californie), un groupe iconique de Popping. Immergé dans l’univers de la danse urbaine depuis plus de 10 ans, Hoi est impliqué activement dans la communauté montréalaise lors de compétitions, mais également dans l’organisation d’événements dans le but de propager sa passion pour cet art. Dans le but de se perfectionner et d’en apprendre davantage sur cette culture auprès de vétérans, sa croissance artistique l’a amené en Asie, en Europe et aux États-Unis.
0/0

 

Go to top