Coronavirus (Covid-19)

Suite aux recommandations de la Santé publique, les spectacles et activités publiques prévus jusqu’au 28 octobre prochain sont annulés ou reportés. Au-delà de cette date, la Place des Arts pourra accueillir jusqu'à 250 personnes. Voir les dernières mises à jour

Star Wars
Alexandre Duguay - 12 avril 2019

POSTE D'ÉCOUTE : Star Wars - Les influences musicales

Que vous soyez mordus de la saga Star Wars. Que vous connaissiez les péripéties de la lignée Skywalker par cœur, ou pas, parions que vous savez reconnaître l'une ou l'autre des musiques provenant de cette populaire série de films qui combine aventure et science-fiction. Saluons le travail du prolifique et célèbre compositeur John Williams, qui est parvenu à écrire des thèmes musicaux reconnaissables entre tous.

 

 

Tout comme George Lucas, créateur de l'univers Star Wars où s'entremêlent divers genres cinématographiques tels les récits de capes et d'épées, la romance, le péplum et l'ultime combat entre le bien et le mal, John Williams puise, de son côté, dans le vaste répertoire de la musique classique. Ses inspirations proviennent majoritairement de la musique romantique et moderne. À l'instar de Richard Wagner avec son cycle L’Anneau de Nibelung, Williams fait aussi usage de leitmotivs, ces phrases rythmiques et musicales mises de l'avant et qui reviennent souvent dans son œuvre. Voici donc quelques-unes des musiques qui ont inspiré John Williams, compositeur qui obtenait en 1978 l'Oscar de la meilleure musique pour Star Wars : Un nouvel espoir.

 

 

Kings Row, Erich Wolfgang Korngold

 

En 1942, le réalisateur Sam Wood présente un drame intitulé Kings Row. Un film relatant le passage à la vie adulte de cinq jeunes, à l'aube du 20e siècle. Un scénario bien ancré dans la réalité qui n'a rien de fantaisiste ou d'épique. Toutefois, si l'on porte une attention particulière à la musique du film signée par Erich Wolfgang Korngold, difficile de ne pas y déceler une similitude avec le thème principal de Star Wars.

 

 

 

 

 

Les Planètes - Mars, Gustav Holst

Pour chacune des productions de la saga Star Wars, John Williams apporte à ses trames sonores de nouveaux thèmes qui marquent l'imaginaire. Ça aura été le cas avec la fameuse Marche Impériale, qu'on entend pour la toute première fois dans L'Empire contre-attaque. Si l'influence du poème symphonique écrit par le compositeur anglais Gustav Holst se devine déjà dans Un nouvel espoir, on ne peut en douter dans l'Épisode V.

 

 

 

 

 

Sacre du printemps, Igor Stravinsky

 

Dans Star Wars : Un nouvel espoir, l'aura de Stravinsky, bien connu pour son Sacre du printemps se manifeste dans plusieurs scènes, en particulier celles dans le désert de Tatooine, planète sur laquelle les droïdes C3PO et R2-D2 atterrissent, afin de livrer un message important au leader de la Rébellion, un certain Obi-Wan Kenobi.

 

 

 

 

 

 

L'Amour des trois oranges - Marche, Prokofiev

 

Peut-être avez-vous déjà vu cette amusante vidéo dans laquelle des musiciens d'orchestre de la section des cuivres s'amusent à superposer le thème de la Marche Impériale sur la musique de Romeo et Juliette de Prokofiev. Mais au-delà du célèbre ballet russe, John Williams a aussi emprunté quelques motifs de la marche tirée de L'Amour des trois oranges, afin d'appuyer de manière humoristique la présence des Ewoks, ces sympathiques petits êtres velus qu'on découvre dans le Retour du Jedi.

 

 

 

 

 

Le Lac des Cygnes - Grande Finale, Tchaikovsky

 

Le lyrisme de Tchaïkovski s'entend très bien dans les passages romantiques entre Han Solo et la Princesse Leia. Bien que la provenance des emprunts peut être associée à diverses œuvres du compositeur, l'esprit de la grande finale tragique du Lac des Cygnes saute aux yeux dans L'Empire contre-attaque. C'est d'ailleurs lors de cette scène fatidique où Han se fait congeler, que la princesse déclare son amour au contrebandier intergalactique en lui lançant un « Je t'aime » bien senti. « Je sais », lui répondra sans broncher le pilote du Faucon Millénium, avec l'arrogance qu'on connaît du personnage. Une scène d'anthologie, rien de moins!

 

 

 

 

Carmina Burana - O Fortuna, Carl Orff

Plusieurs années après sa première trilogie, George Lucas arrive enfin avec les films qui relateront l’ascension et le déclin d'Anakin Skywalker, ce jedi prodige qui deviendra le vilain et redouté Darth Vader. Dans l'Épisode I, au cours d'une épique confrontation au sabre laser, John Williams signe une musique impliquant un choeur, ce qui n'est pas sans rappeler le O Fortuna tiré de Carmina Burana, cantate composée par Carl Orff.

 

 

 

 

Sing, Sing, Sing, Louis Prima interprété par Benny Goodman

Impossible de parler de la trame sonore de « La Guerre des étoiles » sans évoquer la musique de la scène de la cantine, alors qu'un groupe de musiciens extraterrestres interprète une pièce qu'on jurerait sortie tout droit des années 30. Un hommage on ne peut plus brillant à Benny Goodman et au Big band. Que le swing soit avec vous!
 

 

 

LISTE D'ÉCOUTE SPOTIFY

 

 

Go to top