Avis de fermeture des rues

Jusqu'au 3 août, plusieurs rues avoisinantes à la Place des Arts seront fermées à la circulation. En savoir plus / voir le plan

Lady Chaterley
Valérie Cordier-Chemarin - 15 juin 2018

La saison 2018-2019 des Grands Ballets : un rendez-vous au cœur de la beauté féminine

Dès le mois d’octobre, la saison 2018-2019 des Grands Ballets rendra hommage à la femme et à ses amours, dans une programmation qui combinera émotion, passion et créativité. 

 

C’est la deuxième année qu’Ivan Cavallari est aux commandes de la programmation des Grands Ballets. Fort de son expérience de danseur du Ballet de Stuttgart, puis de directeur du West Australian Ballet et du Ballet de l’Opéra national du Rhin, il compte bien poser sa patte artistique pour la prochaine saison. « Montréal est très riche culturellement, explique-t-il. C’est la New York du Québec dans le domaine de la danse, mais aussi des arts en général. » Une réputation qui donne au directeur artistique l’élan nécessaire pour lui permettre d’enrichir le répertoire des Grands Ballets en plus de donner la parole à une nouvelle génération de chorégraphes.

 

Une ode à la femme

Le thème de la saison 2018-2019 est dédié à la femme et à son amour pour son mari, son amant et tous ceux qui le méritent... Un choix qui n’est pas anodin pour Ivan Cavallari : « La femme est pour moi le moteur qui fait tourner le monde, son cœur, la source de la vie ; il était donc tout naturel de lui rendre hommage. »

 

Pour arriver à faire transparaître la passion, l’amour et parfois la trahison sur scène, le directeur artistique a réuni les meilleurs danseurs sous l’égide de différents chorégraphes, et invité des compagnies de renom venues d’Europe. « Notre sélection est adaptée aux spectateurs et aux salles de représentation, confie le directeur artistique. Nous proposons autant des grands classiques que des titres très prometteurs. Une programmation pour tous publics. »

 

De grands retours sur la scène

Parmi les œuvres à l’affiche la saison prochaine, on trouve Giselle. Ce grand classique, créé en 1841 à l’Opéra de Paris, revient pour la première fois depuis 20 ans à Montréal. « Giselle est une œuvre très importante dans l’histoire de la danse, raconte Ivan Cavallari. Elle sera interprétée par des danseurs des Grands Ballets sous sa forme traditionnelle, mais avec des changements dramaturgiques. »

 

Ce chef-d’œuvre du répertoire classique romantique raconte l’histoire de Giselle, une jeune paysanne amoureuse d’un autre paysan qui s’avère en fait un imposteur, un duc promis à une noble. Ce ballet tragique aborde le thème bouleversant de l’amour inconditionnel, qui mène à la folie et à la mort. « Une véritable épopée sur la libération de l’esprit de la femme », explique le directeur artistique.

 

Autres œuvres au rendez-vous de cette nouvelle saison, L’Amant de Lady Chatterley, qui fera vivre aux spectateurs un grand moment de sensualité, et Parlami d’Amore, une ode à l’amour au sens large. Le Lac des cygnes est également au programme, grâce à une production du Ballet national de Pologne. « Certes, cette compagnie n’est pas très connue, mais elle est composée de très bons danseurs et confère une certaine modernité à cette œuvre classique », confie Ivan Cavallari.

 

Enfin, une saison des Grands Ballets ne serait pas complète sans le traditionnel Casse-Noisette, qui reviendra pour le temps des fêtes !

 

 

La soirée des étoiles

Pour clôturer sa saison en beauté, les Grands Ballets proposent pour la deuxième année consécutive la Soirée des Étoiles. Des artistes exceptionnels, d’ici et d’ailleurs, offriront un spectacle de danse sur des extraits d’un répertoire classique et néo-classique. De plus, à chaque interlude, les Petits Chanteurs du Mont-Royal interpréteront des chansons de Céline Dion.

 

2018-2019 sera une année d’exception, promet Ivan Cavallari, qui s’engage à offrir d’autres belles surprises dans les années à venir...

Go to top