Coronavirus (Covid-19)

La Place des Arts suspend la tenue de spectacles et d'activités publiques jusqu'à nouvel ordre. Voir les dernières mises à jour

Vingt ans de rencontres et de résilience au Festival du Monde Arabe de Montréal
Crédit photo : Festival du Monde Arabe de Montréal
Crédit photo : Festival du Monde Arabe de Montréal
Pascaline David - 24 octobre 2019

Vingt ans de rencontres et de résilience au Festival du Monde Arabe de Montréal

Le Festival du Monde Arabe de Montréal (FMA) s’installe à la Place des Arts pour une 20e édition marquée par une programmation éclectique et lumineuse qui offre une place privilégiée à la femme. De nombreux spectacles et créations poursuivront le dialogue entre les cultures arabe et occidentale – la spécialité de ce festival.

 

Créé par l’organisme Alchimies, Créations et Cultures, le FMA a pour vocation de construire le dialogue à travers le partage de l’art et l’inclusion. Il lutte ce faisant contre le repli identitaire et les préjugés.

 

Cette mission originelle est plus que jamais d’actualité en ce 20e anniversaire, qui a pour thème « Au midi du monde, 20 ans d’acrobaties ». Les organisateurs imaginent le FMA tel un équilibriste ayant réussi à surmonter de multiples obstacles et à « défier les lois de la pesanteur identitaire » à travers les années. « Le spectacle continue encore, malgré toutes les douleurs et les crampes souterraines qu’exige toute résilience », peut-on lire dans le communiqué d’ouverture.

 

À la découverte de la Syrie

 

Parmi les grands spectacles qui seront présentés cette année au FMA, Raconte-moi la Syrie propose de découvrir la richesse culturelle de ce pays qui fait souvent les manchettes en raison du conflit armé qui le secoue. De Palmyre à Damas, cette création lyrique prend quant à elle le parti de mettre en relief l’histoire méconnue de ce berceau des civilisations.

 

Deux chanteurs syriens de renom, Waed Bouhassoun et Khaled Al Hafedh, feront voyager le public à travers les territoires et les époques dans un récit poétique, musical et visuel époustouflant. Les danseurs Shahrokh Moshkin-Galam, Inka Strobl, Audrey Gaussiran et Myriam Farger nous en mettront plein la vue au fil des chorégraphies, accompagnés par les projections visuelles du directeur créatif multimédia Hassan Aziz.

 

 

 

 

Un hommage attendu à Oum Kalthoum

 

Si le FMA fête ses 20 ans, il célèbre également la femme, qui occupe une place de choix dans sa programmation. La chanteuse égyptienne Oum Kalthoum, véritable légende de la musique arabe, sera ainsi à l’honneur pour le spectacle de clôture du festival, Oum par elles. L’extraordinaire voix de cette femme mystérieuse et courageuse résonne encore aujourd’hui dans les mémoires, près de 45 ans après sa disparation.

 

Les moments phares de la vie de celle que l’on surnommait « l’Astre d’Orient » seront revisités par les trois chanteurs exceptionnels que sont Farida Mohammed Ali, Yasmin Ali et Meherzia Touil. Cette création originale du FMA sera jalonnée d’effets visuels et de mouvements, le tout pour raconter la formidable odyssée musicale d’une femme qui a bouleversé les normes et les codes musicaux de son siècle.

 

 

 

 

Cette année, une semaine d’activités supplémentaire est prévue. Les spectacles en salle et les événements gratuits du FMA se dérouleront du 25 octobre au 17 novembre 2019.

 

Raconte-moi la Syrie, le 16 novembre à 20 h, au Théâtre Maisonneuve.

Oum par elles, hommage à Oum Kalthoum, le 17 novembre à 20 h au Théâtre Maisonneuve.

Go to top