Musique du monde

Oum par elles, hommage à Oum Kalthoum

Théâtre Maisonneuve Le 17 novembre 2019

Pour cette édition placée sous la célébration de la Femme, et après avoir chassé les hommes hors du temple en soirée d’ouverture, le FMA clôture sa 20ème année avec l’odyssée musicale poético-visuelle d’une femme au parcours stupéfiant.

Voici donc une légende de la musique qu’incarne une femme émancipée, libérée et libératrice, qui prend les devants de la scène et maintient la foule haletante, suspendue à ses lèvres. Une chanteuse hors pair, qui menait les meilleurs musiciens de l’époque par le seul geste de son mouchoir. Qui de plus évident à mettre à l’honneur pour la clôture de cette 20ème édition que celle qui fut dans sa quête de musique, d’amour et de fraternité, une des rares figures du monde arabe qui résonne encore aujourd’hui dans l’ivresse indéfectible du tarab? Oum Kalthoum incarne sans aucun doute, par son courage, sa détermination et sa profonde originalité, un bouleversement sans précédent dans la musique arabe.

Femme forte, femme mystère et audacieuse, elle chantait l’amour de Dieu, des hommes, des femmes et de la patrie. Tous l’écoutaient. Avec elle, les mystiques entraient en transe, les femmes cloîtrées rêvaient d’un amour galant, les analphabètes disaient des vers raffinés, les nationalistes glorifiaient la langue, et les occidentaux découvraient une diva impériale qui, de Maria Callas à Bob Dylan en passant Mick Jagger, allaient changer leur regard sur le monde.

Cette soirée de grande envergure promet une remarquable immersion dans les univers hypnotiques de l’éternelle diva. Portée par 3 voix exceptionnelles, celles de Farida Mohammad Ali, grande dame de la tradition du maqâm qui s’ondule au rythme des flots de l’Euphrate, de Yasmine Ali, l’étoile montante du pays du Nil, et de Meherzia Touil, joyau du pays du Jasmin, cette création du FMA se verse dans un récit qui revisite les moments phares de la vie trépidante de l’honorée, témoin d’un siècle fait de rêves, d’idéaux et de révolutions, comme de fracas et de déceptions. Oum par Elles, ou la relecture moderne et intimiste d’un mythe qu’on ne risque pas d’oublier. Musiques, chants, mots, images projetés et mouvements s’entremêleront dans un récit poético-visuel pour redonner vie à l’immense héritage de cet Astre qui a su changer d’orbite! 

Détails

  • Producteur / Diffuseur : Festival du Monde Arabe
  • Salle : Théâtre Maisonneuve
  • Création du 20e FMA avec : Farida Mohammed Ali, Yasmin Ali & Meherzia Touil
  • Direction musicale : Alexandre Grogg
  • Orchestre : OktoEcho
  • Création multimédia : Hassan Aziz
  • Tarifs pour étudiants et aînés : par téléphone ou en personne seulement

Vidéo

0/0

 

Go to top