Coronavirus (Covid-19)

La Place des Arts suspend la tenue de spectacles et d'activités publiques jusqu'à nouvel ordre. Voir les dernières mises à jour

Chanson francophone

Tonique

Salle Claude-Léveillée Le 4 juin 2020

Cet événement est terminé

Ces événements pourraient toutefois vous intéresser

En raison de la pandémie du coronavirus COVID-19, la Place des Arts suspend jusqu’à nouvel ordre tous ses spectacles et autres activités publiques. Toutefois, certaines productions se voient dans l’obligation de reporter ou annuler leur spectacle au-delà de cette suspension. Par conséquent, le spectacle de Tonique qui devait avoir lieu le 14 mars et qui avait été déplacé au 4 juin 2020, et pour lequel vous avez acheté un ou des billet(s), est annulé. Les détenteurs de billets seront remboursés directement. 

Tonique, c’est d’abord et avant tout, l’aventure musicale de Kanuel Lauriault. Il est un chanteur pas comme les autres avec son look de dandy extravagant et sa présence scénique hors de l’ordinaire. Les chansons de Tonique nous livrent un univers personnel éclaté tel un bédéiste à mi-chemin entre la fantasmagorie et la confidence. À travers ses scénarios cinématographiques Tonique carbure au plaisir de partager avec le public son imaginaire débridé, son euphorie contagieuse et sa liberté délirante.

L’an dernier, ils sont sacrés grand gagnant du concours Ma première Place des Arts dans la catégorie Groupe. Un an plus tard, ils nous offrent en guise d’introduction à leur univers éclaté, Anna, le premier extrait de leur EP, Le poison de l’art. Avec sa bande de musiciens, ils forment une équipée prête à embrasser le jour comme la nuit avec leurs chansons de véritables hymnes à la vie d’aujourd’hui. Anna donne le ton à un EP complètement assumé avec une signature bien personnelle, pop et rock, aux influences dance européennes. Tonique allie le charme et la fougue d’une jeunesse prenant d’assaut l’instant présent, les membres de Tonique n’ont qu’un objectif lorsqu’ils se retrouvent sur scène : celui d’hypnotiser le public et d’endiabler les corps pour les voir danser inlassablement.

Détails

Go to top