Coronavirus (Covid-19)

La Place des Arts suspend la tenue de spectacles et d'activités publiques jusqu'à nouvel ordre. Voir les dernières mises à jour

Conférence

Le rap au Québec : reflet de l’identité québécoise?

Espace culturel Georges-Émile-Lapalme Le 28 novembre 2019

Cet événement est terminé

Voir les événements de Conférence à venir

Échange d'idées, discussion vivante, intervenants issus de diverses sphères sociales et culturelles : durant Les conversations Place des Arts, des invités chevronnés partagent leur point de vue sur des thèmes de fond dont traitent les différents spectacles et activités au programme à la Place des Arts et qui résonnent à l’échelle de la société.

La popularité du rap québécois connaît depuis quelques années un essor sans précédent. Sur les ondes, dans les palmarès et sur les plateformes en ligne, ce genre musical au caractère engagé a le vent dans les voiles et rayonne bien au-delà de nos frontières. Mais comment celui-ci se distingue-t-il du rap américain et français? Véhicule-t-il les enjeux identitaires, sociaux et politiques propres au Québec? Quelle place ses artistes réservent-ils à la langue française dans leurs paroles? Afin d’explorer ce phénomène musical fascinant et de découvrir ce qui lui donne sa couleur particulière, la Place des Arts propose un échange sur le reflet de l’identité québécoise dans le rap d’ici.
 

Détails

  • Producteur / Diffuseur : Les rendez-vous Place des Arts
  • Salle : Espace culturel Georges-Émile-Lapalme
  • Animateur : Olivier Robillard-Laveaux
  • Invités : Claude Bégin de Alaclair ensemble, Sarahmée (chanteuse), Jocelyn Ménard (directeur général et artistique de la SACEF), Jérémie McEwen (professeur de philosophie), Aïsha Vertus (Pop Montréal)
Cette activité est présentée grâce au soutien financier de la
Fondation de la Place des Arts

Biographies

Olivier Robillard Laveaux - Auparavant journaliste et chef de la section musique à l’hebdomadaire Voir, Olivier Robillard Laveaux a fait le saut à la télévision et à la radio où il a été chroniqueur pour différentes émissions (Voir, C'est juste de la TV, Haut-Parleurs). Il a également animé L’ADISQ 2015 : le premier gala, en plus d’être à la barre de l’émission FAQ (Fabriqué au Québec) diffusée à MusiquePlus. On peut fréquemment l'entendre sur les ondes d'Ici Radio-Canada Musique et le voir à l'animation de Ma première Place des Arts sur MATV.

Sarahmée - Active depuis 2009 et avec 2 EP en poche, Sarahmée a fait bien du chemin depuis son premier projet solo en 2010. Loin d’être une nouvelle venue sur la scène francophone, Sarahmée s’est démarquée en collaborant avec plusieurs artistes québécois et français au cours de sa carrière et avec son premier album Légitime, paru en 2015. Confiante et mature, elle est aujourd’hui une des rares artistes urbaines reconnues dans cet univers à prédominance masculine. Quant à l’année 2018, elle fut bien chargée pour la rappeuse. Elle a notamment assuré la première partie du rappeur français Orelsan à Toronto en septembre, celle de Random Recipe lors de leur rentrée montréalaise et a participé au célèbre festival SXSW à Austin, Texas.

Sarahmée a aussi collaboré à l’album de Qualité Motel en plus d’être l’une des égéries québécoises pour la dernière campagne publicitaire des cosmétiques Sephora au Canada. Après avoir fait paraître un premier single en mai dernier, T’as pas cru, un hymne dansant, aux sonorités moombathom et inspiré de la cumbia colombienne, on peut affirmer que Sarahmée a trouvé le bon équilibre entre ses influences rap, pop, et afro et possède désormais un son qui lui est propre. Suite à la sortie de son deuxième single Freedom, l’artiste a présenté Fuego, un hymne trap aux accents latins en featuring avec le populaire rappeur Souldia. Son album Irréversible, sorti le 5 avril dernier a reçu un accueil plus que chaleureux des médias et du public. Co porte-parole de la 23ème éditions des Francouvertes, Sarahmée a déjà une tournée des festivals prévue pour cet été.

 

Jocelyn Ménard - Détenteur d'une formation en technique vocale, d'arrangement et de composition, lauréat du Festival International de la chanson de Granby en 2007, l'auteur-compositeur-interprète et producteur Jocelyn Ménard intervient dans le milieu de la chanson depuis plus de quinze ans et plus récemment à titre de directeur général et artistique de la société pour l'avancement de la chanson d'expression française (SACEF).

AISHA VERTUS aka GAYANCE - Cette girl boss passionnée par la musique de par le monde aime faire découvrir des nouveautés à son public.

Les DJ sets de GAYANCE sont toujours un trek autour du monde. Une véritable croisière d'agrément. En fait, c’est avec une sélection éclectique de morceaux tiré du Carnaval des Caraïbes, du Brésil et de UK Garage, avec des influences allant du Broken beat à la House de Detroit. Elle a grandi à Montréal, avec des racines en Haïti, et est souvent citée comme l'une des artistes qui ont fait connaître sa ville natale partout dans le monde. Depuis quelques années, elle poursuit une carrière internationale, en faisant sentir son énergie contagieuse dans les salles de concert de Paris, Berlin, Amsterdam, New York, Sao Paulo, Bogota et Bruxelles une à une.

Jérémie McEwen enseigne la philosophie au Collège Montmorency. Il a publié son premier livre, Avant je criais fort, aux Éditions XYZ en 2018. Chroniqueur philo sur les ondes d’Ici Radio-Canada Première (C'est fou, On dira ce qu'on voudra), il a publié de Philosophie du hip-hop à l'automne 2019, Éditions XYZ. Il a aussi publié un essai dans Nouveau Projet, « La jeunesse de la vieillesse ». Il a contribué à l’ouvrage collectif Le souffle de la jeunesse, chez Écosociété, avec l’essai « Le sens du monde ». Depuis 2016, il donne un cours intitulé « Philosophie du hip-hop », qui connaît un certain rayonnement.
Claude Bégin - Figure prédominante de la pop et du rap de la Vieille Capitale, Claude Bégin est un artiste aux talents multiples qui ne cesse de nous surprendre.

Il est d'abord reconnu pour ses contributions aux projets Movèzerbe, Accrophone (Prix de la relève Archambault, 2006) et Alaclair Ensemble, groupe qu'il qualifie lui même de pierre d'assise d'une carrière aux multiples volets. L'artiste bénéficiant d’un parcours ponctué de mentions, que ce soit à l'ADISQ ou au GAMIQ, se fait aussi reconnaître en tant que réalisateur, arrangeur et ingénieur sonore de talent. Parmi ses réalisations, on compte les albums de Karim Ouellet, Boogat, Marième, Webster, Maybe Watson, et plusieurs autres.

Multi instrumentiste aguerri et infatigable créateur, l’auteur-compositeur-interprète se dévoile ensuite sur un premier effort solo, intitulé Les Magiciens. C'est avec ce premier album où il jongle habilement avec des sonorités inspirées de la chanson, du folk, de la pop, et même l'électro, qu'il a su se tailler une place de choix dans le paysage artistique québécois. Le premier extrait de l'album, Avant de disparaître, a tenu la première position du Top 100 franco BDS pendant six semaines en plus d'être la pièce francophone la plus jouée sur les ondes radios canadiennes. Ce succès lui a d'ailleurs valu une nomination au Gala de l'ADISQ, dans la catégorie « Chanson de l'année. »

Celui qu'on a souvent vu au petit écran dans Cheval Serpent et District 31, a récidivé au printemps 2018 avec Bleu nuit. Se voulant la suite logique de son parcours, c'est avec ce deuxième album lumineux et accrocheur rempli de collaborations hautes en couleur (Marie-Mai, Laurence Nerbonne, Eman et Clodelle) qu'il s’est affirmé en tant qu'artiste unique et établi.
 

 

Go to top