Avis de fermeture des rues

Jusqu'au 2 août, plusieurs rues avoisinantes à la Place des Arts seront fermées à la circulation. En savoir plus / voir plan

Musique du monde

Flashback Beyrouth : les décennies fiévreuses - Ranine Chaar

Cinquième Salle Le 1 novembre 2018

Dans un flashback hautement coloré et palpitant, la magnifique chanteuse libanaise Ranine Chaar lance sa première participation au FMA par une célébration de la mémoire musicale de Beyrouth, reprenant les chefs-d’œuvre des plus grands artistes qui ont marqué l’âme de cette ville phare du monde arabe dans la deuxième moitié du 20e siècle…

Carrefour des civilisations, des langues, des cultures et des arts, palpitante de vie et vibrante au rythme de nuits musicales endiablées, de soirées enivrantes et d’histoires tumultueuses, Beyrouth a propulsé sur les plus grandes scènes du monde des sommités comme les frères Rahbani, Fairouz, Sabah, Wadih el Safi, Melhem Barakat et tant d’autres, mais accueillant et lançant aussi la carrière de grandes vedettes du monde arabe, comme Georges Wassouf, Mayada el Hennawi ou Samira Saïd… À l’instar du Caire, la millénaire ville est vite devenue un point de départ de la renommée, du glam, de la gloire, une passerelle vers la réussite ! 

Fille de grand chanteur Abdelkarim Chaar, baignée depuis sa tendre enfance dans les grands classiques de la musique arabo-orientale, Ranine manifeste très vite une sensibilité et un talent indéniable pour la musique et le chant, qu’elle développe tout au long d’une carrière des plus prospères. Excellant aussi bien dans l’interprétation des chants classiques arabes que dans l’art lyrique, à travers une voix pure qui navigue avec une déconcertante aisance entre le jazz et le tarab, le soufi et le pop, elle s’est démarquée notamment par son rôle principal dans l’opéra Kalila wa Dimna conçu par le Festival d’Aix-en-Provence. Elle s'est également produite sur les scènes et festivals les plus prestigieux comme le Beiteddine Art Festival et le Jerash International Festival.

Entourée de l’exceptionnel oudiste Nazih Borish et de musiciens montréalais des plus virtuoses, Ranine offrira une interprétation émouvante des  « incontournables » des années glorieuses, nous transportant, le temps d’un voyage éclair, au cœur des nuits fiévreuses de l’immortelle Beyrouth.

Détails

Vidéo

0/0

 

Go to top