Coronavirus (Covid-19)

De nouveaux spectacles sont mis en vente et présentés dans nos salles chaque semaine, le tout dans le respect des consignes de la santé publique. Voir les dernières mises à jour

Dynamisme culturel des communautés noires à Montréal - Webdiffusion

Webdiffusion Le 11 février 2021

À l’occasion du 30e anniversaire de la Table Ronde du Mois de l’Histoire des Noirs, cet Entretien arts et société permettra aux panélistes à se prononcer sur le rôle essentiel des communautés noires dans l’écosystème culturel et à échanger sur les actions pouvant être mises de l’avant pour faire avancer l’équité et l’inclusion en ce sens.

En 2021, en quoi les arts et la culture sont-ils de nature à contribuer encore davantage à une société plus juste et inclusive? Comment les communautés noires jouent-elles un rôle essentiel dans l’écosystème culturel? Quelles sont les pistes à investiguer pour renforcer le dialogue et la solidarité entre les diverses communautés qui composent notre société? L'isolement occasionné par la pandémie a-t-il révélé des enjeux spécifiques à la diversité à Montréal?

C’est à ces questions et à celles du public en ligne que tenteront de répondre, lors de cet entretien en webdiffusion, Nantali Indongo à l'animation, ainsi que ses quatre invité.e.s; Carla Beauvais, cofondatrice et directrice générale du Gala Dynastie, Mélanie Demers, chorégraphe, artiste multiplateforme, fondatrice et directrice artistique de la compagnie MAYDAY, Will Prosper, réalisateur, organisateur communautaire et militant, et Stanley Février, artiste plasticien, directeur général et conservateur en chef de MAC-I.

Détails

Cette activité est présentée grâce au soutien financier de la
Fondation de la Place des Arts

Biographies

Nantali Indongo a gradué de l’Université d’Ottawa et du Humber College, en Ontario. Elle partage ses connaissances en musique et en culture à son public, assure l’animation de l’émission culturelle radio The Bridge sur CBC News et est membre du Nomadic Massive, un groupe multilinguisme de hip hop basé à Montréal.

Will Prosper est réalisateur, organisateur communautaire et militant pour les droits humains. Co-fondateur de Hoodstock, un espace de dialogue et incubateur d'innovation sociale « grassroots » pour la co-création de milieux urbains plus inclusifs, sécuritaires et dynamiques qui vise à lutter contre les inégalités systémiques. 

En 2020, il a mis en place des initiatives qui ont directement contribué à réduire les impacts de la pandémie dans un des arrondissements les plus touchés au Canada. En orchestrant la toute première distribution de kit sanitaire au pays, en plus de créer une équipe de jeunes pour sensibiliser la population. Il a aussi mis en place un programme de distribution de portables pour les familles démunies et de tablettes pour les aînés. Il a fondé une équipe de jeunes sondeurs qui documente les besoins des citoyen.ne.s pour ensuite mettre en place des solutions rejoignant ainsi presque 10 000 citoyen.ne.s. Il a participé à l’organisation de la première grande marche montréalaise de 25 000 personnes contre le racisme systémique à Montréal. 

Will Prosper a siégé sur la table de diversité de la ville de Montréal et a codirigé les axes de la sécurité publique ainsi que celui des arts et de la culture dans le rapport produit. 

De plus, il a su utiliser l’art en réalisant un clip musical afin de sensibiliser la population en dénonçant l’histoire du racisme au Québec tout en valorisant la vie des noir.e.s dans cette œuvre. Il a aussi réalisé la vidéo des béliers solidaires dénonçant le racisme dans une école vu plus de 160 000 fois.  

Carla Beauvais a fait de la diversité et de l’inclusion son cheval de bataille. Chroniqueuse et entrepreneuse sociale, elle milite depuis plus de 20 ans pour une meilleure représentation et émancipation des communautés noires et marginalisées.

Elle a complété avec mérite un certificat en Diversity & Inclusion de la prestigieuse Université Cornell de New York. Aussi formée en communication et médias, elle a fondé en 2005 son agence de relations publiques : Groupe Style Communications (2005-2016). Pionnière dans le milieu des relations de presse pour le milieu urbain, elle a orchestré des campagnes pour des artistes tels que Soprano, La Fouine, Akon et Dramatik, puis a réalisé des mandats pour des clients comme Culture pour tous (Journées de la culture, Prix Charles Biddle), Jour de la Terre, Vidéotron, Bières & Saveurs de Chambly, et plusieurs autres.

Depuis 2009, elle orchestre et coordonne le développement et l’organisation du Mois de l'histoire des Noirs. Implication pour laquelle elle a été nommée parmi les 100 personnalités de l'année par le Journal The Gazette en 2015.

Elle est co-fondatrice de la Fondation Dynastie (2016), un événement qui rend hommage aux réalisations des artisans des secteurs culturels et médiatiques.

En 2019, elle a co-fondé 0rijin Village, une initiative qui promeut le mouvement Buy Black et Unite & Prosper, pour unifier et faire prospérer les communautés noires à travers le Canada.

Carla a aussi une affection particulière pour son pays d’origine; Haïti, où elle a organisé des évènements et propulsé des initiatives d’envergure au fil des ans : Dîner en Blanc, Le Burger Week et Konsome Lokal.

Crédit photo : Jean Turgeon

Stanley Février est un artiste plasticien. Il voit l’art comme un vecteur de changement social. Il questionne la valeur de la vie dans un contexte de globalisation, au travers des tragédies contemporaines.

Diplômé d’une maîtrise en arts visuels et médiatiques, ses récentes préoccupations artistiques et conceptuelles se basent sur la critique institutionnelle, sur les enjeux identitaires et la violence et les inégalités engendrées par cette dernière.

Février a participé à plusieurs expositions individuelles et collectives à Québec, Montréal, Ottawa, New York, Hong Kong et Cuba ainsi qu’en France, Allemagne, Espagne, Chine, Bulgarie, Serbie, Mexique, etc. 

Crédit photo : Sabrina Reeves
Danseuse, chorégraphe et artiste multiplateforme, Mélanie Demers fonde la compagnie MAYDAY en 2007 et y explore le lien puissant liant le poétique et le politique. C’est dans cette perspective qu’elle crée Les Angles morts (2006), Sauver sa peau (2008), Junkyard/Paradis (2010) et Goodbye (2012). Avec MAYDAY remix (2014), elle pousse encore plus loin le mariage des genres et l’hybridation des formes. Sa fascination pour la cohabitation du mot et du geste se cristallise avec WOULD (2015), pièce pour laquelle elle remporte le Prix du CALQ pour la meilleure œuvre chorégraphique dans le cadre des Prix de la danse de Montréal en 2015.

En 2016, elle débute un nouveau cycle de création avec Animal Triste et Icône Pop. Les deux œuvres parcourent jusqu’à ce jour les deux côtés de l’Atlantique.

En 2017, elle est invitée à œuvrer à l’étranger à titre de chorégraphe pour la compagnie Skånes Dansteater à Malmö, en Suède, pour la création de Something About Wilderness. Maintenant que le projet Danse Mutante a vu le jour, elle se consacre à une nouvelle œuvre qui sera dévoilée en 2021.

À ce jour, Mélanie Demers compte une vingtaine de créations à son actif. Elle a présenté ses œuvres dans une quarantaine de villes en Europe, en Amérique, en Afrique et en Asie.
0/0

 

Go to top