Coronavirus (Covid-19)

Depuis le 8 octobre, la Place des Arts pourra accueillir des spectateurs dans ses salles, et ce au maximum de leur capacité et dans le respect des consignes sanitaires de la santé publique. Veuillez consulter les détails

Musique classique

Brahms et Mahler, entre espoir et résignation

Maison symphonique Du 19 au 20 janvier 2022

De retour à l’OSM, le chef espagnol Juanjo Mena nous plonge dans un répertoire germanique avec deux œuvres denses et dramatiques de Mahler et Brahms. La mezzo-soprano Karen Cargill interprète les somptueux Kindertotenlieder, dernier cycle de mélodies de Mahler dans lequel l’orchestre porte la poésie tragique et profonde de Friedrich Rückert. La majestueuse Symphonie no 3 de Brahms complète ce tableau entre héroïsme, drame et langueur mélancolique. 

Mahler, Kindertotenlieder [Chants pour les enfants morts]
Brahms, Symphonie no 3 en fa majeur, op. 90

Détails

Avis
Port du couvre-visage en tout temps

Passeport vaccinal
Avis
Port du couvre-visage en tout temps

Passeport vaccinal

Veuillez noter que ce spectacle sera présenté avec distanciation physique, ce qui signifie qu’un minimum de 1 siège sera laissé vide - latéralement - entre les spectateurs assis, sauf lorsque ceux-ci proviennent de la même bulle familiale. 

Pour pouvoir assister au spectacle, les détenteurs de billet devront respecter, en plus des mesures sanitaires habituelles, les deux critères suivants :

  • Tout spectateur de 13 ans et plus doit posséder un passeport vaccinal qu'il devra présenter à l'entrée de la salle, accompagné d'une pièce d'identité. Cette preuve doit comprendre une photo pour les personnes âgées de 16 à 74 ans inclusivement.

  • Tout spectateur de 10 ans et plus devra porter un couvre-visage en tout temps : lors de tout déplacement et durant le spectacle (fortement recommandé pour les personnes de 2 à 9 ans).

Pour en savoir plus sur les mesures sanitaires misent en place par la Place des Arts ou pour consulter notre FAQ, vous pouvez visiter la page Covid-19.

Tarifs et horaires

Go to top