Avis de fermeture des rues

Jusqu'au 2 août, plusieurs rues avoisinantes à la Place des Arts seront fermées à la circulation. En savoir plus / voir plan

Atelier de mouvement - Corps et territoire

Espace culturel Georges-Émile-Lapalme Le 23 février 2019

ATELIER OUVERT À TOUS

Retrouver l’énergie migratoire et la parenté qui unit du Nord au Sud les nations autochtones. Retrouver leur langue d’origine. Se libérer des chaînes de la colonisation. Honorer la terre d’accueil. 

À partir de son histoire personnelle et de son parcours artistique, c’est par le mouvement corporel que la danseuse et chorégraphe Patricia Iraola vous invite à explorer avec les mots, les vêtements, les objets naturels et la musique, la piste suivie par les artistes de Tlakentli la dernière création de la compagnie Ondinnok.

TLAKENTLI

Au cœur de l’Amérique, le langage des corps se fraye un chemin escarpé. Entre danse et théâtre, deux autochtones du Mexique, de descendance nahua et mixtèque, nous partagent leur quête identitaire en puisant dans leur culture et l’histoire de leurs ancêtres. Le duo esquisse les tableaux de leurs métamorphoses à travers les époques, dévoilant leurs déchirures et gardant toujours espoir de se retrouver. Langues et mythes guideront ce voyage inévitable qui redessine les frontières et fait tomber les peaux revêtues de gré ou de force. Dévoilant ce qui nous unit, ce qui nous arrache à l’autre et à nous-mêmes, Tlakentli questionne l'identité au fil des migrations et explore le mythe de notre élégance originelle. Le spectacle sera présenté dans les trois langues coloniales : en français, en anglais et en espagnol, ainsi qu’en langue nahuatl.

Le spectacle Tlakentli, produit par les Productions Ondinnok, est présenté à la Cinquième Salle de la Place des Arts (14, 15 et 16 mars à 20h).

BIOGRAPHIE : Productions Ondinnok

Ondinnok, compagnie artistique de recherche et de création, inscrit depuis 1985 sa démarche artistique au sein du grand mouvement de reconstruction culturelle et de résurgence qui anime les Premiers Peuples des Amériques. Décolonisation et “réindigénisation”, deux principes mis en oeuvre par les artistes du spectacle danse-théâtre Tlakentli, dans leur processus créatif.

Ondinnok fonde son action sur la reconquête du territoire imaginaire des autochtones par un questionnement sur l'identité et la culture. Ondinnok est fondatrice d’une dramaturgie autochtone authentique, moderne, professionnelle, francophone, singulière non seulement au Québec, mais en Amérique du Nord et au sein de la francophonie dans le monde.

Patricia Iraola -

Née à Montréal et issue de culture bolivienne et basque, son parcours se définit par ses treize années d'expérience en danses folkloriques boliviennes, avec Le Ballet Folklorique Kollasuyo, pour ensuite se diriger vers les danses latines/sociales et danser auprès de La Troupe de danse San Tropez. En 2001, en recherche de nouveaux défis, elle entreprend son baccalauréat en danse contemporaine et se consacre désormais à cette dernière en tant que chorégraphe, interprète et enseignante. À ce jour, elle a collaboré, à titre de chorégraphe, avec les compagnies de théâtre Le Moulin à musique et Ondinnok puis compte également cinq créations à son actif. On a pu aussi la voir, en tant qu’interprète, dans le travail de Lara Kramer, Sonya Stefan, Karina Iraola, Gaétan Gingras, Heddy Maalem, Mélanie Lévesque-Demers, Iris Van Peppen, Serge Takri et Catherine Lafleur. En parallèle avec la danse, elle est aussi entraîneuse posturale et coordonnatrice de production en cinéma. Elle en est à sa deuxième collaboration avec Ondinnok.

Détails

Cette activité est présentée grâce au soutien financier de la
Fondation de la Place des Arts
Go to top