Avis de fermeture des rues

Jusqu'au 3 août, plusieurs rues avoisinantes à la Place des Arts seront fermées à la circulation. En savoir plus / voir le plan

dansons montréal
Crédit photo : dansons montréal
Crédit photo : dansons montréal
Alexandra Truchot - 14 septembre 2017

Un marathon dansé rassembleur et festif sur l’Esplanade de la Place des Arts !

Le samedi 30 septembre, dix groupes de danseurs montréalais d’origines diverses se donnent rendez-vous sur l’Esplanade de la Place des Arts. Dans un spectacle participatif où la musique électro-trad sera à l’honneur, les danseurs vous présenteront un florilège de danses traditionnelles!

Au printemps dernier, nous avions lancé un appel de participation pour trouver des troupes de danse traditionnelle. Vous avez été nombreux à nous répondre.

Par la suite, un jury a sélectionné dix univers dansés et musicaux de neuf origines différentes pour faire partie de cet événement rassembleur.

La journée s’annonce très riche puisque non seulement les danseurs feront une démonstration de leur danse et musique traditionnelle, mais en plus, ils apprendront aux spectateurs une séquence chorégraphique. Puis un DJ montréalais, Jan Pienkowski, remixera la musique traditionnelle et invitera tout le monde à danser!

Le tout sera répété pour chaque troupe de danseurs et animé par l’animateur passionné de la culture et la diversité, Gardy Fury.    

Tout au long de la journée, cela sera donc dix chances pour vous de découvrir un univers dansé et musical différent! 

 

Folklorique à l’honneur : dix univers dansés et musicaux diversifiés

 

Voici un aperçu des troupes folkloriques qui seront à l’honneur le 30 septembre :

 

1. Mi Viejo San Simon Canada (Bolivie)

La troupe est une fraternité folklorique et culturelle de l’Université San Simon en Cochabamba-Bolivie. L’une des danses présentées par cette université est le Caporales, une danse qui est née dans le Yungas (La Paz) en Bolivie, à la fin des années 60. Elle possède des influence afro-bolivienne.

 

 

 

 

2. Club Portugal de Montréal (Portugal)

Créé en janvier 1982 par une douzaine de Montréalais d’origine portugaise, le groupe folklorique Praias du Portugal est sous l’égide du Club Portugal de Montréal. Les danses sont essentiellement issues de la région du nord du Portugal, mieux connu comme le Haut- Minho. Dans cette région les hommes dansent avec des castagnettes pour mieux marquer le tempo. Ce sont plusieurs versions des viras, chulas et canas-verdes.

 

 

 

 

3. La R’voyure (Québec)

La R’voyure, projet trad, a été fondé par une douzaine de jeunes danseurs et quatre musiciens provenant de différents milieux artistiques et traditionnels du Québec. Artistiquement, c’est avec audace que La R’voyure tente d’explorer de nouvelles avenues et d'exploiter des aspects souvent oubliés du folklore québécois. Établi en sol montréalais, le groupe s’intéresse aux traditions de la métropole québécoise et de l’ensemble de la province.

 

 

 

 

4. Ensemble de Folklore Hongrois Bokréta (Hongrie)

L’Ensemble de folklore hongrois Bokréta a été fondé en 1967 par la communauté hongroise de Montréal. La mission du groupe est de présenter les danses folkloriques authentiques provenant des villages de Hongrie et du bassin des Carpates.

 

 

 

 

5. Ensemble Balgari (Bulgarie)

L’ensemble BALGARI a été fondé en 2002 à Montréal et a pour but de préserver et populariser les danses folkloriques bulgares au Québec et en Amérique du Nord. Il est formé de danseurs enthousiastes d’âges et de professions différentes et est chorégraphié par Tsonko Stoyanov.

 

 

 

 

6. Les Chevaliers du Liban (Liban)

La troupe folklorique Les Chevaliers du Liban a été fondée en 1991. Depuis maintenant 25 ans, elle s'efforce de maintenir son engagement et de partager le folklore libanais dans la communauté montréalaise. 

 

 

 

 

7. Ballet Raices de Colombia (Colombie)

Fondée en 2001, le  Ballet Raices de Colombia (BRDC) travaille pour l´enrichissement et le développement du multiculturalisme au Québec à travers le folklore colombien. Avec une touche de ballet classique et moderne, le BRDC illustre un des folklores les plus riches au monde grâce aux mélanges de cultures Précolombienne, Espagnole et Africaine.

 

 

 

 

8. Les Notes du corps (Haïti)

Cette troupe a fondé aussi une école de danse en 2012 sous la direction de Pascale Hilaire. Elle se spécialise dans les danses folkloriques traditionnelles Haïtiennes, mais fournit aussi des cours de ballets, Hip Hop, Jazz et de danses contemporaines. Elle présentera l’une des plus anciennes danses traditionnelles, le Congo, appelé aussi la danse de l’amour.  Cette danse met en valeur les femmes et leurs sourires, car par le passé, c’est avec le sourire que les femmes courtisaient les hommes.

 

 

 

 

9. Les Gafieiristes ( Brésil)

Les « Gafieiristes » sont un regroupement de danseurs, professeurs, diffuseurs et rassembleurs culturels ayant en commun une passion pour la Samba de Gafieira, une danse de couple traditionnelle originaire du Brésil.

 

 

 

 

10. Danse Cadence (Québec)

Rapetipetam (production de Danse Cadence) présente la gigue et la musique traditionnelles québécoises. La majorité des pièces musicales utilisées sont des compositions originales. Comme quoi création et tradition font bon ménage!

 

 

 

 

Cette journée est organisée en collaboration avec Culture pour tous et fait partie du programme officiel des festivités du 375e anniversaire de Montréal. 

Go to top