Avis de fermeture des rues

Jusqu'au 3 août, plusieurs rues avoisinantes à la Place des Arts seront fermées à la circulation. En savoir plus / voir le plan

Sabrina Halde
Crédit photo : Place des Arts
Crédit photo : Place des Arts
Alexandra Truchot - 5 juin 2018

Sabrina Halde en entrevue - Chez Georges-Émile Off

On connait surtout Sabrina Halde comme la voix du groupe Groenland avec qui elle a fait le tour du monde et dont les chansons ont joué autant au Québec qu’aux États-Unis, mais la chanteuse est aussi végétarienne, féministe, progressiste et amoureuse des chats. De plus, elle sera la voix du tout nouveau cirque de la compagnie Éloize, Hotel, qui sera présenté à la Place des Arts, du 14 au 17 novembre 2018.  Catherine Pogonat l’a reçue dernièrement dans son décor coloré de Chez Georges-Émile Off, pour parler de ce tout nouveau défi.

Sabrina Halde n’en a pas honte : son amour pour le chant a commencé avec les Spice Girls et toutes autres chanteuses des années 1990 qu’elle adorait et essayait d’imiter. Cependant, elle ne savait pas à l’époque que cela allait devenir l’aventure de sa vie. Ariane Moffat l'a aussi beaucoup influencée; en la voyant réussir aussi bien en tant que femme, elle s’est motivée à se lancer. C’est d’ailleurs pourquoi Sabrina milite fortement pour la parité homme-femme dans l’industrie de la musique. Les jeunes filles ont besoin de plus de modèles pour se dire qu’elles aussi, elles peuvent y arriver. C’est une question de confiance, non de talent, car le talent est partout.

Après une tournée de plus de deux ans à travers le monde, Groenland a décidé de faire une pause. Ils avaient tous envie d’essayer autre chose et de travailler avec d’autres personnes. Pour Sabrina, le groupe reste une grande famille et parfois, il faut savoir couper le lien pour évoluer. La pause tombait bien, car la tournée avait été très éprouvante.

Sabrina a vécu ces dernières années en se sentant isolée. On n’en parle pas assez, mais une vie sur la route peut mener à l’anxiété, l’angoisse et même la dépression pour beaucoup d’artistes. Chanter avait toujours été une méditation pour elle. Par contre, lorsque cela est devenu une obligation quotidienne, elle a perdu ce sentiment d’apaisement. De plus, les soirs de spectacle sont toujours vécus sur l’adrénaline et cela descend vite lorsqu’on se retrouve seul dans une chambre d’hôtel. On est constamment dans les montagnes russes. Bien souvent, la vie d’artiste est idéalisée et Sabrina, comme tous, se sentait privilégiée de pouvoir vivre son rêve, n’osant pas trop se plaindre de sa fatigue. Cela a fini par s’accumuler et elle a eu peur de perdre sa voix.

Une nouvelle aventure avec le Cirque Éloize

Cette voix sera justement le fil conducteur du tout nouveau spectacle pour le 25e anniversaire du Cirque Éloize. Elle ne sait pas exactement en quoi cela consistera, mais elle s’imagine qu’elle présentera les personnages et relatera l’histoire. C’est un saut dans le vide pour la chanteuse pour qui l’univers du cirque est complètement étranger. Elle aime prendre des risques sinon elle s’ennuie et se pose trop de questions. Elle avait peur de recommencer une tournée, mais cette fois-ci, elle sera un artiste parmi les autres et cela la rassure. Dans les prochaines années, elle aimerait continuer à explorer de nouveaux horizons et se réinventer constamment.

Pour savoir pourquoi Sabrina Halde dit s’être inspirée du film Interstellaire et entendre ses prestations uniques en compagnie d’Éloi Painchaud, visionnez l’entrevue au complet!

Ne manquez pas Sabrina Halde et le Cirque Éloize, dans le tout nouveau spectacle Hotel, du 14 au 17 novembre au Théâtre Maisonneuve.

Regardez l'entrevue en intégrale

 

 

Go to top