Mark Kingswood : quand le big band rencontre la pop
- 25 septembre 2019

Mark Kingswood : quand le big band rencontre la pop

Amoureux du big band jazz et conquis dès son jeune âge par le Rat Pack et Michael Bublé, Mark Kingswood réactualise le style avec brio à travers ses œuvres originales, ses arrangements inventifs, sa voix puissante et ses spectacles énergiques empreints de chaleur et d’authenticité. Comme en témoignent ses récents succès, la sensation britannique impose peu à peu sa propre version du crooner.

 

Originaire du Kent, en Grande-Bretagne, Mark Kingswood passe son enfance au son du répertoire des plus grandes voix de notre époque, dont celles de Frank Sinatra, Josh Groban et George Michael. Fasciné par la puissance de ces interprètes et par la richesse de leurs orchestrations, le jeune Mark n’a qu’une idée en tête : capturer l’essence de ces chansons mythiques.

 

Artiste et artisan à la fois

 

Lauréat de plusieurs concours de jeunes talents, Mark Kingswood fait ses premiers pas en studio dès l’adolescence. Il y apprend l’art de la création musicale et les ressorts de l’industrie, tout en travaillant à ses propres compositions. Par la suite, son parcours l’amène à développer sa signature musicale, que condense selon lui sa chanson Got a Thing for Swing.

 

Au croisement du big band et de la pop actuelle

 

Cherchant à actualiser les codes du crooner tout en assumant totalement le riche héritage du style, Mark Kingswood y insuffle la modernité de la pop. Avec Strong, son premier album, il offre une collection de chansons portées par sa voix puissante accompagnée de l’énergie vibrante d’un orchestre live.

 

Mixant aisément le cool groove de Dancing On a Monday et Time Away aux émouvantes ballades Shine On et Make Someone Proud, Mark Kingswood interprète avec le style assuré, à la fois classe et décontracté, qui le caractérise. Outre ses créations originales, Mark Kingswood revisite avec doigté Losing My Religion de R.E.M. et One More Try de Georges Michael, l’une de ses idoles.

 

Mark Kingswood sera de retour à Montréal pour un soir seulement, le 23 novembre 2019 au Théâtre Maisonneuve.

 

Mark Kingswood en trois clics

 

Mark Kingswood explique son amour pour le big band, ses influences et son style musical.

 

 

 

Got a Thing for Swing, une chanson à saveur autobiographique signée Mark Kingswood.

 

 

 

Mark Kingswood propose sa version pour orchestre jazz de Loosing My Religion, de R.E.M.

 

 

Go to top