Avis de fermeture des rues

Jusqu'au 2 août, plusieurs rues avoisinantes à la Place des Arts seront fermées à la circulation. En savoir plus / voir plan

Louis-José Houde : aussi intelligent qu’hilarant
Crédit photo : Caroline Bergeron
Crédit photo : Caroline Bergeron
Philippe Couture - 29 octobre 2018

Louis-José Houde : aussi intelligent qu’hilarant

« J’aime la vie d’adulte. » Voilà ce que disait Louis-José Houde dans son précédent spectacle, Suivre la parade. À maintenant 40 ans, après 20 ans de carrière, l’humoriste chouchou des Québécois est effectivement un adulte exemplaire, couronné de succès, de plus en plus maître de son écriture et de sa présence scénique. Après avoir animé de main de maître le 40e Gala de l’ADISQ (son 13gala consécutif), le revoici chez nous avec son spectacle Préfère novembre !

 

Il a fait l’effet d’une bombe au début des années 2000 avec sa gestuelle démonstrative, ses mimiques inimitables et son sens du timing. Mais c’est surtout son regard singulier sur le quotidien, son optimisme inébranlable et son charisme fou qui ont fait de Louis-José Houde une figure canonique de l’humour québécois. Il est comme un ami qu’on ne se lasserait jamais de réinviter à souper, dont chaque anecdote, même la plus banale, se transforme en observation brillante et amusée sur le monde.

 

« Je veux faire du bien, je fais de l’humour positif. » En entrevue l’an dernier avec La Presse, l’humoriste dévoilait par ces quelques mots la clé de son succès : un humour bienveillant et bon enfant, toujours positif sans être mièvre ou jovialiste. Au contraire, plus Louis-José Houde vieillit, plus il ose des sujets graves, comme l’avortement ou le consentement sexuel, qu’il aborde avec finesse et sensibilité, par des détours aussi insolites que désopilants.

 

Il est devenu zen

Après un million de billets vendus et quatre spectacles solos, l’humoriste n’est plus exactement celui que les médias se plaisaient à décrire comme un « hyperactif » ou une bête de scène « survoltée ». Aujourd’hui, on le qualifie volontiers de « sage comique » ou de « vieille âme », et on lui reconnaît un goût de plus en plus affirmé pour un humour bien dosé, à mi-chemin entre le tourbillon énergique et la pensée mesurée, avec davantage de recul et des silences plus assumés quand il le faut.

 

« Je veux faire du bien, je fais de l’humour positif. »

 

Serait-ce la maturité ? Un nouveau ton patiemment développé au fil de ses expériences d’acteur de cinéma, d’animateur télé ou d’animateur chéri des galas de l’ADISQ ? On lui a, en tout cas, découvert tous ces talents peu à peu. L’image de gamin turbulent qui lui collait jadis à la peau a doucement laissé place à celle d’un homme d’esprit, aussi intelligent qu’il est drôle, en pleine possession de ses moyens et de ses multiples potentialités artistiques.

 

Le spectacle Préfère novembre, de Louis-José Houde, est à l’affiche au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts les 23 et 24 novembre 2018.

 

En trois clics

 

L'une de ses 4 capsules de remerciements de pochettes d'albums diffusées en prévision du Gala de l'ADISQ 2018.

 

 

Un court extrait de son spectacle Préfère novembre.

 

 

Le documentaire Petit précis du comique dans lequel on suit Louis-José Houde à travers son rigoureux processus de création et d'écriture.

 

Go to top