Locomotive
Crédit photo : Philippe Larocque
Crédit photo : Philippe Larocque
Place des Arts - 10 février 2017

Locomotive

L’œuvre "Locomotive" qui vient nouvellement habiller la Mosaïque d’écrans de l'Espace culturel Georges-Émile-Lapalme de la Place des Arts est une machine humaine chimérique.

Un jeu de domino organique qui se met en marche sous l’impulsion de la musique et l’avancée inexorable de la lumière.
Les corps en tension, fébriles et tressaillant s’activent, leur mouvement s’amplifie et s’intensifie jusqu’au relâchement qui suit le passage de la vague. 
Le patchwork des membres métalliques et luisants comme autant de pistons et de boulons suffisent à engendrer cette machine hybride, sans autre accessoire que la chair.
La réaction en chaîne tridimensionnelle –image, son, lumière- minutieusement synchronisée, déshumanise les corps tout en nous faisant esquisser un sourire. Mal à l’aise et intrigué, l’œil du passant ne peut se détourner de cette machine à la fois complexe et drôle, monstrueuse et sensuelle. 

Locomotive


On se recule pour embrasser du regard la globalité de ce casse tête intrigant, avant de mieux observer les détails de chaque rouage, de chaque mouvement, de chaque suture. 
On peut en rire; on peut également en frissonner.
Pour ce projet la Place Des Arts a pris le risque d’agir à titre de commanditaire et de diffuseur d’une pièce purement artistique.
Elle a coordonné et appuyé cette œuvre cinématographique non pas dans le but de véhiculer un message promotionnel mais pour mettre en valeur la mosaïque d’écrans, pour utiliser l’espace proposé -avec ses limites et contraintes- et donner vie à une création qui l’épouse parfaitement.

 

Go to top