Place des Arts - 1 octobre 2018

Lexique : Les 8 voix qui donnent le ton à l'opéra

Jouez les « prima donna » avec notre petit lexique! D’ailleurs, saviez-vous que l’expression « prima donna » désigne à l’origine la cantatrice qui tient le premier rôle à l’opéra ? Voici donc les 8 voix principales que l’on trouve sur les plus grandes scènes d’ici et d’ailleurs.

 

Baryton

Cette voix masculine moyennement grave se situe entre le ténor et la basse. Elle a souvent été associée aux rôles de méchants. Marcello dans La Bohème de Puccini est un baryton, tout comme Figaro dans Le Barbier de Séville de Rossini.

 

Basse

Noble, profonde et grave, la voix de basse représente souvent celle des personnages sages et d’âge mûr. Méphistophélès dans le Faust de Gounod est une basse dite chantante.

 

Contralto                                                                                             

Plutôt rare à l’opéra, la catégorie des contraltos ne doit pas se confondre avec les altos qui correspondent à une partie du chœur. Représentative des personnages féminins d’un certain âge, la voix de contralto est sombre et grave. Rosina dans Le Barbier de Séville de Rossini, par exemple.

  

Contre-ténor

Surtout connu à la Renaissance et pendant la période baroque, le contre-ténor a fait un retour remarqué dans les opéras du 20e siècle. Il s’apparente à une « voix de fausset » qu’on appelle également « voix de tête ».

 

Haute-contre

Attention de ne pas confondre le « contre-ténor » avec le « haute-contre ». Ce dernier est aussi un ténor, mais dont la voix peut être très aiguë.

 

Mezzo-soprano

À mi-hauteur, la voix de mezzo-soprano est plus grave et plus chaleureuse que celle des sopranos. C’est en général celle des personnages secondaires comme Dorabella dans l’opéra de Cosi Fan Tutte de Mozart. Les mezzo-sopranos sont souvent des femmes matures, mais aussi des traîtresses, des sorcières ou des séductrices.

 

Soprano

La plus aiguë de toutes les voix féminines, la plus puissante et la plus complexe. C’est aussi celle qui tient les plus grands rôles. Les héroïnes, les tragédiennes, mais aussi les ingénues ou les soubrettes. Floria dans La Tosca de Puccini est soprano.

 

Ténor

Chez les hommes, la voix la plus haute est aussi la plus populaire. Les ténors sont souvent les héros, mais parfois aussi les méchants. Parmi les ténors populaires, on se souviendra de Plácido Domingo, de José Carreras et de Luciano Pavarotti qui ont fait de nombreux spectacles ensemble. Le rôle-titre dans Werther de Massenet est tenu par un ténor.

Go to top