Coronavirus (Covid-19)

Suite aux recommandations de la Santé publique, les spectacles et activités publiques prévus jusqu’au 23 novembre prochain sont annulés ou reportés. Au-delà de cette date, la Place des Arts devrait pouvoir accueillir jusqu'à 250 personnes. Voir les dernières mises à jour

Les Voisins : 40 ans et pas une ride
Philippe Couture - 11 décembre 2019

Les Voisins : 40 ans et pas une ride

Avec plus de 42 000 billets vendus pour la nouvelle mouture du spectacle, Les Voisins seront de passage au Théâtre Maisonneuve du 23 au 25 janvier 2020 ainsi qu'en supplémentaires les 15, 16 et 17 janvier 2021. La comédie culte de Louis Saïa et Claude Meunier est d’une actualité saisissante par sa construction dramatique d’une précision redoutable et par son regard cru sur des existences qui tournent à l’absurde. Regard sur 40 ans de voisinage badin sur la scène québécoise.

 

Décembre 1980. Sur la scène du Théâtre Jean-Duceppe, c’est soir de première pour Les Voisins, une toute nouvelle comédie signée Louis Saïa et Claude Meunier, dans une mise en scène de Saïa. L’intrigue est toute simple : Georges rend visite à son ami Bernard, puis un couple de voisins se joint à eux. Mais ce qui importe surtout est le texte, finement ciselé, qui expose avec un humour irrésistible le vide existentiel des personnages et l’échec de leur mode de vie consumériste à leur procurer le bonheur espéré. La performance du regretté Jean Besré, dans le rôle de Georges, est saluée par la critique. S’ensuit une tournée québécoise, pour un total de 39 représentations.

 

Mais l’histoire des Voisins commence un peu avant ce triomphe chez Duceppe. En 1979, les comédiens Michel Côté, Marc Messier, Pauline Martin et Jacqueline Barrette interprètent à Gatineau un sketch de Claude Meunier intitulé Le Party plate. Tous les ingrédients de la pièce y sont déjà : des répliques savoureuses sont intégrées à montage dramatique d’une grande efficacité, telle « Hé monsieur, je te dis qu’on est assis dans vos sofas ! »

 

 

 

 

En 1987, la pièce de théâtre devient un téléfilm, rapidement culte. Le niveau de jeu réaliste, moins démonstratif qu’au théâtre, s’avère tout aussi efficace à mettre en relief la vacuité des dialogues. Les interprétations de Muriel Dutil, Marc Messier, Serge Thériault et Louise Richer font connaître l’œuvre à un vaste public, qui n’oubliera jamais les tissus à carreaux des canapés de Georges et Jeanine !

 

 

 

 

Il faut attendre 2001 pour qu’une autre mise en scène marquante de l’œuvre soit produite, toujours au Théâtre Jean-Duceppe. Denis Bouchard dirige entre autres les comédiens Diane Lavallée et Martin Drainville dans un spectacle qui fait dire à la critique que Meunier et Saïa sont en quelque sorte les Ionesco québécois !

 

Treize ans plus tard, le metteur en scène Frédéric Blanchette offre une mise en scène d’une grande précision au Théâtre de Rougemont, en juillet 2014. Cette fois, les rôles mythiques de Georges et Jeanine sont interprétés avec truculence par Roger La Rue et Isabelle Vincent.

 

Entre temps, Les Voisins connaissent bien d’autres versions, sur des scènes professionnelles comme amateures. C’est notamment l’une des pièces les plus chéries par les troupes scolaires.

 

Dans la série télé La petite vie, écrite par les mêmes Claude Meunier et Louis Saïa, on reconnaît aussi des éléments empruntés aux Voisins. Môman et Ti-Mé sont un peu les avatars urbains et plus âgés de Georges et Jeanine. Grâce à eux, l’écriture typique du duo Saïa-Meunier a connu des heures glorieuses à la télé entre 1993 et 1998, faisant éclater l’esprit absurde des Voisins dans un autre univers. Une parenté que le metteur en scène Frédéric Blanchette a d’ailleurs mise en relief dans sa mise en scène de 2014, reproduisant dans son décor les tapisseries fruitées de la cuisine de Môman.

 

 

 

 

Aujourd’hui, Les Voisins s’apprêtent à retrouver le public montréalais dans une nouvelle mise en scène d’André Robitaille. Parions qu’ils n’auront pas pris une ride.

 

Les Voisins seront de passage au Théâtre Maisonneuve du 23 au 25 janvier 2020 ainsi qu'en supplémentaires les 15, 16 et 17 janvier 2021.

 

Go to top