Festival International de littérature
Crédit photo : Portraits de Montréal
Crédit photo : Portraits de Montréal
Portraits de Montréal - 22 septembre 2017

Portraits de lecteurs à la Place des Arts

Cette année, pour sa 23e édition, le Festival international de la littérature (FIL) a opté pour le thème « rencontre de l’autre ». Pour marquer l’occasion, nous sommes allés à la rencontre des lecteurs de la Place des Arts. En effet, vous êtes nombreux à choisir nos escaliers pour lire et nous avons voulu vous rendre hommage ! Voici quelques portraits de passionnés de mots.

 

Festival international de littérature lecture lire

Life is what you make it de Peter Buffett

« Je suis à une période de ma vie où je me demande ce que je veux en faire, ce que je veux créer, quel chemin prendre. Alors ça doit être le dixième livre sur le développement de soi que je lis ! Ça montre différentes façons de voir la vie, de grandir, et ça permet de comprendre qui tu es réellement et pourquoi tu fais ces choix-là. Mais en fait je lis tout le temps, plein de sortes de livres. J’alterne entre des sujets précis, sur un pays ou une personne reconnue par exemple, et des romans, pour m’évader un peu. Mais je lis surtout pour apprendre. Si j’arrête d’apprendre, je ne me sens plus bien. »

 

 

festival international de littérature lecture lire

 House of Spies de Daniel Silva

« Je prends toujours un peu de temps après mon lunch pour lire. Et j’ai choisi ce livre un peu au hasard, parce que j’avais vu que beaucoup de monde l’avait aimé. Je suis encore au tout début, mais c’est un roman d’espionnage. Les bons contre les méchants, sur fond d’attentats terroristes… c’est malheureusement d’actualité. Mais j’aime les livres qui ont une intrigue, du suspense, et qui font au moins 400 pages ! Sinon je trouve qu’on arrive trop vite au bout. »

 

 

festival international de littérature lecture lire

L’amie prodigieuse d'Elena Ferrante

« Mon livre préféré c’est un livre de Zola, qui s’appelle « La Curée ». Ça se passe à la fin du XIXème siècle, et c’est l’histoire d’une jeune femme qui tombe amoureuse de son beau-fils, pratiquement du même âge. Elle fait partie de la noblesse, sous Napoléon III, et elle participe à des bals, des fêtes… mais elle s’ennuie, elle a trop d’argent et rien à faire. Alors elle vit cet amour avec ce jeune homme, lui se laisse aller et ils font tout le temps la fête. Mais ensuite c’est la déchéance, les deux hommes finissent par la quitter… Ça représente une époque, c’est le fun. Je l’ai découvert au secondaire et relu des tonnes de fois ! Et à chaque lecture, je découvre de nouvelles choses. »

C’est sûr que je suis comme tout le monde : je regarde trop mon cellulaire, plus que ce que je devrais. Mais j’ai toujours un livre dans mon sac, pour lire dès que j’ai un petit moment. J’adore en ouvrir un nouveau et me faire happer. »

 

 

festival international de littérature lire lecture

La femme rompue de Simone de Beauvoir

« D’habitude, je lis plus de théorie, de textes liés au business, mais celui-là c’est pour mon cours de français. Je l’aime jusque-là, c’est intéressant. Et dans la manière dont il est construit, il me fait penser à mon livre préféré, que j’ai lu au secondaire : « La Salle de bain » [de Jean-Philippe Toussaint]. C’est un homme qui habite avec sa femme et qui passe son temps dans sa salle de bain pour prendre du recul, se libérer. Pendant tout le livre, on explore son monde intérieur, sa façon de penser. Ça m’a donné le goût de lire d’autre livres dans cet esprit, plus philosophique. Ça permet d’apprendre, mais d’une autre manière. »

Go to top