Avis de fermeture des rues

Jusqu'au 3 août, plusieurs rues avoisinantes à la Place des Arts seront fermées à la circulation. En savoir plus / voir le plan

Thievery Corporation
Crédit photo : Jen Maler
Crédit photo : Jen Maler
Natalie Sicard - 30 juin 2017

Le FIJM à la Place des Arts : bien plus que du jazz!

Musiques du monde, rock, soul, folk, indie pop : le Festival international de Jazz de Montréal enflammera nos salles lors de sa 38e édition. En avant la musique de tous horizons !

Riche en jazz, bien sûr, la programmation vaste et éclectique du Festival international de Jazz de Montréal (FIJM) donne une large place aux autres genres musicaux. À la Place des Arts, les mélomanes auront le choix entre le trip-hop de Thievery Corporation, le hard rock du mythique groupe King Crimson, les voix envoûtantes de Feist ou de la chanteuse espagnole d'origine équato-guinéenne Buika, de celle plus rockeuse de Melissa Etheridge, ou encore l’énergique flamenco des Gipsy Kings. Des soirées pour tous les goûts!

 

Salle Wilfrid-Pelletier

Les amateurs de downtempo, lounge, trip-hop, dub et voix planantes seront comblés le 1er juillet avec le célèbre duo américain Thievery Corporation qui offre pour l’occasion des airs de leur dernier album : The Temple of I & I. En première partie : ÌFÉ.

Le 3 juillet, les accros au rock progressif qui ont écouté en boucle dans leur jeunesse In The Court of the Crimson King devant la fameuse image de sa pochette seront ravis de retrouver le groupe légendaire accompagné de quatre batteurs ! Leur venue au FIJM s’insère dans leur tournée intitulée Radical Action Tour. Et au dire de Robert Fripp, le fondateur du groupe : « On va faire pas mal plus de bruit qu’avant. »

Après une longue absence, l’étoile de la planète indie, Feist nous revient enfin le 4 juillet, avec entre autres des chansons de son nouvel album, Pleasure. En première partie, l’auteure-compositeure-interprète de Toronto, Charlotte Day Wilson.

Un beau programme double, le 5 juillet, lors duquel deux puissantes voix féminines se partageront la scène : la grande rockeuse américaine, de retour au Festival après 28 ans et qui vient présenter ses classiques comme des pièces de son album Memphis Rock & Soul et la chanteuse soul britannique Joss Stone avec des extraits de son septième album, Water For Your Soul.

 

Théâtre Maisonneuve

Parmi d’autres venues notables au FIJM, le 1er juillet, le populaire groupe manouche Gipsy Kings, qui célèbre ses 25 ans, revient faire la fête à Montréal, sept ans après leur dernière visite. Nul doute que ce sera une soirée au flamenco fougueux et toute andalouse que seuls les auteurs du célèbre Bamboléo savent faire !

Le 7 juillet, deux ans après leur prestation sur la grande scène du Festival, le quartette folk montréalais The Barr Brothers nous revient accompagné cette fois-ci du duo malien Bassekou Kouyaté & Amy Sacko. En première partie : le groupe de « rock de chambre », Esmerine.

 

Maison symphonique

Cette salle à l’acoustique exceptionnelle est plus que parfaite pour accueillir, le 4 juillet, la voix riche et puissante de la chanteuse espagnole d'origine équato-guinéenne Concha Buika. Elle vient nous présenter des pièces de son plus récent album, Para Mí (2017), une musique aux racines flamencos tissées d’inspirations jazz, afrobeat, soul et pop. En première partie : les Barcelonais Rosalía et Raül Refree.

Même chose pour la guitare acoustique de Jesse Cook, le 8 juillet, qui propose une musique toute en passion, ancrée dans le flamenco à laquelle s’ajoute des éléments de jazz, de rumba et de easy listening. Deux ans après son dernier passage au FIJM, il vient nous faire découvrir ses plus récentes compositions.

 

Lieu de rendez-vous incontournable de l’été, le FIJM à la Place des Arts offre aux mélomanes de tous horizons un éventail des plus variés !

Go to top