Kodô : le tambour japonais à son meilleur
Philippe Couture - 7 juin 2018

Kodô : le tambour japonais à son meilleur

Illustre groupe de percussions taïko, le collectif japonais Kodô utilise tambours et autres instruments pour créer de vastes paysages sonores, au rythme du rituel ou du rêve éveillé. Ils nous font l’honneur d’une visite à la Place des Arts.

 

Ils peuvent faire battre la cadence à haut rythme, évoquant une vie qui va trop vite, un monde qui se mécanise, un univers hypnotique ou une épique bataille armée. Ils peuvent utiliser leurs percussions de manière plus texturée, donnant l’impression d’une musique qui incarne le monde souterrain, qui dépeint la vie des insectes ou qui reproduit les intempéries de la nature. Nul ne maîtrise mieux que ces percussionnistes japonais l’art de faire résonner les tambours et d’en extirper des sons variés, aptes à faire pulser les corps comme à raconter la communion douce avec l’environnement.

 

 

Des athlètes sur scène

Dans leurs spectacles très physiques, absolument passionnants à regarder, ils mettent à profit leur maîtrise absolue de cette forme percussive traditionnelle, patiemment apprise pendant de nombreuses années au Kodô Apprentice Center, sur l’île de Sado. Le taïko est en effet, au départ, le nom donné au tambour à peau tendue sur bois utilisé dans les fêtes traditionnelles. Mais Kodô ne se limite pas à la tradition : sa musique est également contemporaine et métissée, inspirée des voyages de la troupe autour du monde.

 

Ainsi, ces percussionnistes virtuoses ont un pied dans la tradition et dans la spiritualité, et l’autre dans l’invention et dans le décloisonnement. Ce sont aussi de véritables athlètes : la pratique du taïko est une prouesse sportive en soi !

 

Depuis quelques années, la troupe confie sa mise en scène au légendaire acteur de théâtre kabuki Tamasaburô Bandô. Après avoir orchestré leur spectacle, Dadan, celui qui est considéré par le gouvernement japonais comme un « trésor national vivant » poursuit avec Evolution, un nouveau spectacle qui met en vedette pour la première fois depuis 2013 l’emblématique tambour o-daiko.

 

Après plus de 30 ans d’existence, le collectif né en 1981 est au sommet de son art.

 

Kodo présentera Évolution le 23 mars 2019 à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts.

 

 

Kodo en trois clics

 

La bande-annonce du spectacle Dadan

 

 

Un aperçu du spectacle Evolution

 

 

La pièce Honoka en spectacle

 

 

Go to top