Avis de fermeture des rues

Jusqu'au 3 août, plusieurs rues avoisinantes à la Place des Arts seront fermées à la circulation. En savoir plus / voir le plan

Kevin Parent
Crédit photo : Kevin Parent
Crédit photo : Kevin Parent
Valérie Cordier-Chemarin - 27 juillet 2017

Kevin Parent : l’homme aux deux visages

Kevin Parent est un artiste caméléon. Connu pour ses chansons aux contours folk ou blues, il s’est également essayé au country rock et à l’électronique. Mais l’auteur-compositeur-interprète à l’accent de la mer ne s’est pas arrêté à la scène, il a fait des incursions remarquées dans le monde du cinéma et du petit écran. Portait d’un artiste aux mille facettes.

 

Le Gaspésien aux yeux verts perçants et à la gueule d’ange a vu le succès frapper à sa porte dans les années 1990 lors de la sortie de son premier album, Pigeon d’argile, dont les titres les plus connus sont Nomade sédentaire, Boomerang et Father On the Go. Depuis, les consécrations ne font que se succéder. Vendu à plus de 375 000 exemplaires, le premier album fait place à Grand parleur, petit faiseur qui vient confirmer l’amour du public québécois pour l’artiste. Ses albums sont certifiés triple platine, une récompense que peu d’auteurs-compositeurs-interprètes peuvent se vanter d’avoir obtenue.

Kevin Parent

S’ensuit la sortie des albums Les vents ont changés (2001), Retrouvailles, (2003), Fangless Wolf Facing Winter (2007), Miguasha (2009) puis Face à l’ouest (2014) et enfin Kanji (2016).

 

Kevin Parent enchaîne également les rôles au cinéma et au petit écran. Il partage en 2011 l’affiche avec Vanessa Paradis dans Café de Flore de Jean-Marc Vallée, puis joue en 2013 dans le film d’Alain Chartrand, La maison du pêcheur. Il apparaît également aux côtés de Susan Sarandon dans The Calling en 2014. Les Québécois ont également pu le voir dans la série télévisée Toute la vérité entre 2010 et 2014.

 

Même si son succès à l’écran bat son plein, Kevin Parent n’aime pas rester trop longtemps éloigné de la scène et du contact avec son public. « La musique est à la fois un luxe et une nécessité pour avoir une harmonie sociale, expliquait-il lors d’une entrevue pour Le Soleil en mars 2015. Quand je suis trop longtemps sans faire de shows, je fatigue ».

 

 

 

Kevin Parent en trois clics...

 

On l’a connu avec : la chanson Nomade sédentaire en 1995.

 

 

 

Son plus grand succès : la chanson Seigneur, sans contredit.

 

 

 

Une grande entrevue (!) : Kevin rencontre Kevin à l’émission 3 600 secondes d’extase.

 

 

 

Kevin Parent donne d’ailleurs rendez-vous à ses fans les 24 et 25 novembre à la Place des Arts

Go to top