FÊTE DES PÈRES | Idées-cadeaux et rabais jusqu'à 30 %

Trouvez un spectacle au goût de votre père parmi nos suggestions et les promotions! VOIR L'OFFRE

Drum Tao
Philippe Couture - 25 octobre 2023

Drum Tao : 30 ans de tambours japonais 

Battement vital. Pulsation viscérale. Rythme universel. Non seulement les percussions du collectif japonais Drum Tao impressionnent par leur virtuosité et leur puissance, mais elles racontent un monde en mutation, naviguant de l’ancestral au contemporain et croisant les traditions japonaises à celles d’autres parties du monde. Décryptons l’univers de tambours frémissants de l’ensemble avant sa visite à la Place des Arts en janvier 2024 pour célébrer son 30e anniversaire. 

  

Né dans un contexte militaire, puis adapté à des fins sacrées par les religions bouddhiste et shintoïste, le tambour wadaiko (ou taiko) pratiqué par Drum Tao prend racine dans la période jōmon, plus de 10 000 ans avant Jésus-Christ. On le pratique sous sa forme collective, en groupe, depuis beaucoup moins longtemps : c’est le batteur jazz Daihachi Oguchi qui a inventé en 1951 le kumi-daïko, c’est-à-dire le taïko joué en groupe. 

 

Drum Tao, groupe de percussionnistes virtuoses, rend hommage à cette histoire en jouant sur une vaste gamme de tambours japonais, y compris des caisses claires tenues à la main et des tambours ōdaiko pouvant peser jusqu’à trois tonnes. Ils intègrent également d’autres instruments, tels que le marimba japonais, la flûte et la harpe. 

 

L’expérience musicale est puissante : la synchronicité des tambours se conjugue à l’athlétisme des interprètes, engagés dans une performance physique qui intègre entre autres des mouvements d’arts martiaux. À cela se combine un déploiement audiovisuel spectaculaire. Bref, un spectacle total. Une approche respectueuse de la tradition dans un cadre actualisé et dans l’urgence de l’ici-maintenant. 

  

30 ans de tambours 

 

La troupe TAO est apparue dans le paysage musical japonais en 1993. Née dans la préfecture d’Aichi, au sud de Tōkyō, elle trouve néanmoins en partie sa source d’inspiration au Québec! Oui, car son fondateur, Ikuo Fujitak, a suivi à l’époque les traces du Cirque du Soleil, qui avait osé intégrer le tambour wadaiko dans le spectacle Mystère et montré que cette forme percussive pouvait résonner puissamment dans un contexte scénique contemporain. 

 

Si le tambour traditionnel a toujours été la base du travail du groupe, des influences multiples ont peu à peu « contaminé » Drum Tao! Même des rythmes reggae y ont été intégrés, notamment par l’entremise de collaborations avec Amon Miyamoto, du groupe Shonan no Kaze, pour le spectacle qui tournait partout dans le monde lors de la deuxième moitié de la décennie 2010. 

 

Aujourd’hui, l’ensemble compte plus de 40 percussionnistes et se produit sur les scènes du monde entier. Les percussionnistes sont divisés en trois groupes pouvant performer simultanément le même soir sur autant de continents et cumuler ainsi plus de 700 spectacles par année! Plus de 9 millions de spectateurs et spectatrices les ont applaudis au fil du temps. 

 

Rendez-vous au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts le 30 janvier 2024 pour découvrir leur exubérant spectacle-anniversaire. Entre le public montréalais et Drum Tao, une histoire d’amour se poursuit d’ailleurs depuis sa toute première visite en 2018. 

 

Découvrez la musique de Drum Tao dans cette liste de lecture : 

 

Go to top