Avis de fermeture des rues

Jusqu'au 3 août, plusieurs rues avoisinantes à la Place des Arts seront fermées à la circulation. En savoir plus / voir le plan

dramatik
Crédit photo : Place des Arts
Crédit photo : Place des Arts
Alexandra Truchot - 18 mai 2018

Dramatik en entrevue - Chez Georges-Émile Off

Dramatik est connu pour son débit intense, son amour des mots et de la langue française et pour son groupe de hip-hop qui a marqué les années 90, Muzion.  Il participe également au Programme éducatif de la Place des Arts, rendu possible grâce au soutien de la Fondation de la Place des Arts, avec le projet « Au rythme des mots ». Catherine Pogonat l’a reçu dans son décor coloré de Chez Georges-Émile Off.

Pour Dramatik, le rap est une véritable thérapie. Dès son enfance, c’était sa seule manière de s’exprimer. Il se sentait comme un superhéros puisque en rappant, il pouvait s’exprimer sans bégayer. Selon lui, l’art peut vraiment sauver les gens. Toute activité menée avec l’amour et la foi peut faire aller loin, et Dramatik ressent décidément ces deux émotions chaque fois qu’il rappe.

Derrière son écriture très précise et délicate se cache beaucoup de travail, mais aussi beaucoup de plaisir. Il s’amuse à chaque performance. Au départ, il s’efforçait de toujours rimer; il voulait épater les gens. Puis, le message a pris de plus en plus d’importance et les rimes sont devenues secondaires. Il a aussi perdu le besoin d’insérer du franglais. Il a rajouté plus de silences dans ses chansons et plus de vrai.

Maître du freestyle, il considère que c’est surtout un jeu de mémoire. Par contre, il faut s’y préparer. Il est important de se construire une banque de mots pour y exceller. Et puis, tout est dans le rythme. C’est d’ailleurs ce qui différencie le hip-hop du slam : un rythme presque mathématique.

Redonner aux jeunes

Depuis quelque temps, Dramatik ressent le besoin de transmettre ses connaissances à des jeunes. Il a envie de passer le flambeau. Il aime aussi que son travail ne soit pas vain; le retour sur ses actions se voit tout de suite dans le regard et les propos des adolescents. Il y a toujours des échanges constructifs. Il aurait aimé recevoir le même genre d’encadrement quand il était jeune. Il se serait senti plus fort.

Finalement, le hip-hop que connaissent ces jeunes ressemble à celui de sa propre jeunesse et a gardé ce pouvoir si démocratique. La différence est surtout que tous peuvent maintenant s’enregistrer facilement et diffuser leurs chansons sur le Web. Ce qui ouvre beaucoup plus de portes qu’à son époque.

Pour savoir pourquoi Dramatik a été marqué par Michael Jackson et entendre sa prestation unique dans l'intimité de la Salle Claude-Léveillée, visionnez l’entrevue au complet!

Regardez aussi sa performance de la chanson "Radiothérapie".

L'entrevue en intégrale

Go to top