Avis de fermeture des rues

Jusqu'au 3 août, plusieurs rues avoisinantes à la Place des Arts seront fermées à la circulation. En savoir plus / voir le plan

DOIS - Un tête-à-tête entre deux frères
Crédit photo : André Baumecker
Crédit photo : André Baumecker
Véronique Champagne - 7 mars 2018

Dois - Un tête-à-tête entre deux frères

Il y a Luis, il y a Pedro. Ils sont deux, ils sont frères. Ils partagent une famille, un passé, des souvenirs, des expériences, et un même amour pour l’art de scène. Dans Dois, ils se rencontrent devant public pour une première fois dans une performance artistique exploitant leur talent en cirque, en théâtre visuel et en tir à l’arc.

 

« Il a trois ans et demi de plus que moi, il est un artiste de la scène et du cirque, spécialiste de l’art visuel. Il dessine bien, il joue bien de la batterie… tout ce qu’il fait, il le fait plutôt bien », dit Pedro.

 

« L’autre gars est mon frère. C’est un artiste spécialisé en acrobatie chinoise. Il a commencé le cirque avec moi en 2000, environ. Il m’a suivi lorsque je suis allé étudier en Belgique », dit Luis.

 

La complexité des relations en spectacle

 

Ils se présentent l’un et l’autre, et leur histoire se racontera de la même façon sur scène, par des échanges volant d’une perception à l’autre où les souvenirs s’entrechoquent ou s’enlacent. Avec l’intention d’avoir le mot juste à chaque fois, les deux frères s’expriment par une gestuelle précise sur une scène dénudée et minimaliste. Ils veulent toucher plutôt qu’impressionner.

 

Dispute et complicité, amour et haine, collaboration et compétition… Luis et Pedro mettent en spectacle la complexité des relations fraternelles — et celle de toutes les relations significatives. Y sont entre autres abordés les thèmes fondamentaux de l’empathie, de la confiance et de la rivalité, dans une optique de dualité habilement représentée par la symbolique de l’archerie. À travers leurs histoires personnelles se faufilent aussi des allusions à des contes classiques.

 

Le duo Sartori do Vale a visé juste pour doser la tension d’un environnement dans lequel on se plait à rester captif tout au long de la performance. Ils sont deux, et on se sent un.

 

À voir

 

Après avoir charmé les foules en Europe, les deux Brésiliens d’origine présenteront Dois aux Québécois à la Cinquième Salle de la Place des Arts le jeudi 12 avril, le vendredi 13 avril, le samedi 14 avril et le dimanche 15 avril.

 

 

Dois en trois clics

La bande-annonce du spectacle Dois

 

Une entrevue avec les frères Sartori do Vale

 

Un avant-goût du spectacle en 12 épisodes courts

Go to top