Comme si le temps… de la rue (1992)
Nicolas Mavrikakis - 19 janvier 2018

Comme si le temps… de la rue (1992) - Pierre Granche

Credit photo : Caroline Bergeron

 

Pierre Granche a grandement participé à la redéfinition de l’art public au Québec. Entre les années 1970 et les années 1990, il a réalisé une vingtaine d’œuvres intégrées à l’architecture: au Complexe Desjardins (1976), devant le CEPSUM de l’Université de Montréal (1980), à la station de métro Namur (1984), au Musée McCord (1992), à la Faculté de l’aménagement de l’Université de Montréal (1993), dans la Maison Alcan (1996)…  Dans ses œuvres, Granche a su faire dialoguer divers domaines de recherche avec la pratique de la sculpture afin d’en faire un art multidisciplinaire. Il a entre autres su renouer les liens entre les arts, l’histoire et l’architecture, mais il s’intéressa aussi à la géométrie, aux mathématiques et aux sciences.

 

Cette œuvre réalisée spécialement pour l’esplanade qui relie la Place des Arts avec le Musée d’art contemporain de Montréal (MAC) – musée qui venait d’être installé en ce lieu – met en relation la courte temporalité du quotidien, de la vie dans la ville, avec une temporalité plus longue, celle de l’histoire et de l’histoire de l’art. Cette œuvre met en scène une carte de la ville de Montréal – comme si elle était vue du haut du mont Royal –, ville en construction avec ses grues modernes, sur laquelle se profilent aussi des sphinx et des cariatides égyptiennes disposés en demi-cercle comme dans un théâtre grec. En lieu et place de l’orchestra se trouve un puits de lumière donnant sur les ateliers de restauration du MAC, ce qui permet d’une certaine manière d’intégrer les activités du musée à l’œuvre de Granche. 

 

Dans cette installation, le mélange des éléments anciens et modernes symbolise certainement une approche postmoderne qui s’approprie toutes les formes de l’histoire de l’architecture et de l’histoire de l’art. À travers cela, Granche nous dit aussi comment la ville d’aujourd’hui – autant dans ses formes que dans son organisation spatiale – est encore hantée par les structures architecturales et urbanistiques de civilisations plus anciennes.

 

Comme si le temps… de la rue (1992)
Pierre Granche (1948-1997)

Go to top