Avis de fermeture des rues

Jusqu'au 3 août, plusieurs rues avoisinantes à la Place des Arts seront fermées à la circulation. En savoir plus / voir le plan

Pierre Flynn
Crédit photo : Place des Arts
Crédit photo : Place des Arts
Alexandra Truchot - 29 mai 2018

Chez Georges-Émile - Entrevue Pierre Flynn

Aussi gentil que talentueux, Pierre Flynn a marqué l’histoire du Québec dans son plus jeune âge avec son groupe Octobre et puis en solo, avec sa voix singulière. Cet été, nous pourrons l’entendre chanter les chansons des autres, dont celles notamment de Brel et Édith Piaf, à l’occasion de plusieurs spectacles spéciaux à la Place des Arts.  Catherine Pogonat l’a justement reçu dernièrement dans son décor coloré de Chez Georges-Émile Off.

Pierre Flynn ne s’en cache pas, ses influences ne sont pas très originales. Les Beatles lui ont donné envie de chanter. C’est grâce à eux que tout a commencé. Il a voulu s’acheter une guitare électrique comme n’importe quel jeune de cette génération. Il était plutôt timide, mais il a toujours trouvé que la scène était un métier pour lui. On peut se dessiner un carré et s’en servir pour sortir de son malaise. C’est comme une vengeance, malgré la timidité, on a enfin aussi le droit de solliciter l’attention de tout le monde.

Octobre symbolisait une certaine révolte romantique. Ils avaient l’impression de construire quelque chose qui n’existait pas ailleurs. Ils ne voulaient pas avoir à rougir devant ce qui arrivait de l’Europe et des États-Unis à la même époque. Il garde une certaine nostalgie de ces années, mais il essaye de garder toujours en lui cette volonté de remettre en question les acquis.

Après Octobre, il s’est laissé inspirer par ce qu’il aimait. Ce n’était pas un processus réfléchi. Seul, il a plutôt un rythme lent de création. Cela lui prend du temps à écrire. En groupe, il allait plus vite, il se laissait emporter par le rythme des autres. En vieillissant, il se censure, il juge davantage ce qu’il crée. De plus, il écrit très rarement. Non seulement il n’a pas une grande discipline de travail, mais en plus, il a de la difficulté à créer lorsque ses journées sont trop occupées. Il a besoin de se plonger dans une bulle d’introspection, et ce n’est pas toujours compatible avec ses autres activités. Toutefois, il tient un petit carnet dans lequel il note toutes les banalités de la vie. Parfois, ses notes lui inspirent un début de chanson.

Chanter les mots des autres est un autre genre de plaisir. Tout est dans le choix des chansons. Il aime trouver un juste milieu : c’est une histoire personnelle même si ce ne sont pas ses propres mots.  Une fois de temps en temps, cela lui fait du bien de décrocher de la solitude et de jouer en équipe.

Pour savoir pourquoi Pierre Flynn est un grand amateur de hip-hop et de Kendrick Lamar, et entendre sa prestation unique au piano dans l'intimité de la Salle Claude-Léveillée, visionnez l’entrevue au complet!

Pierre Flynn participera au spectacle Sur la lune, Souvenirs de Claude Léveillée le 13 juin 2018, Les Francos de Montréal - Brel symphonique le 15 et 16 juin 2018 et OSM pop – Édith Piaf, le 24 et 25 avril 2019.

Regardez l'intégrale de l'entrevue

 

 

Go to top