Coronavirus (Covid-19)

Depuis le 8 octobre, la Place des Arts pourra accueillir des spectateurs dans ses salles, et ce au maximum de leur capacité et dans le respect des consignes sanitaires de la santé publique. Veuillez consulter les détails

Cédrik St-Onge
Philippe Couture - 27 septembre 2018

Cédrik St-Onge, le Gaspésien à la voix d’or

Le Gaspésien Cédrik St-Onge envoûte de sa voix chaude et gracieuse. Il n’avait que 19 ans quand il a lancé son premier EP, rapidement célébré pour ses textes profonds et introspectifs. 

 

Est-ce l’air salin de la Baie-des-Chaleurs qui a donné à ce jeune homme originaire de Caplan une si vieille âme ? Portée par une douce mélancolie et une vulnérabilité assumée, la musique de Cédrik St-Onge est émotive à souhait, sans jamais sombrer dans la sensiblerie. Exprimant l’amour passionnel et le mal de vivre, la chanson est un véritable exutoire pour cet auteur-compositeur-interprète qui manie la poésie et l’image avec un naturel fou.

 

Celui qui a commencé à jouer de la guitare dès l’âge de 6 ans a vite été repéré par l’industrie musicale, au point de le mener en studio à 18 ans avec nul autre que Louis-Jean Cormier à la réalisation de son premier EP. Intitulé Les yeux comme deux boussoles, ce microalbum de cinq titres est loin d’être passé inaperçu.

 

« Ma tête est lourde / Prends-moi par la main / J’ai l’corps qui craque encore / Amène-moi loin, loin d’où y’a mes rêves / qui s’écroulent un par un ». Derrière les paroles vulnérables de la chanson Un autre décor se cache pourtant un jeune homme souriant que la communauté artistique se plaît à découvrir et que les médias chouchoutent de plus en plus.

 

Une voix qui voyage jusqu’à Nashville

 

Cédrik St-Onge chante habituellement en français, mais n’allez pas croire que la langue de Shakespeare l’effraie. Sa jeune carrière a déjà dépassé nos frontières grâce à un concours américain, l’International Songwriting Competition de Nashville. La chanson Lighthouse s’est hissée au deuxième rang des chansons plébiscitées par le public !

 

En anglais, il demeure fidèle à lui-même. Sa manière si douce d’exprimer le spleen et d’évoquer des univers clairs-obscurs a séduit Nashville tout comme elle avait jadis envoûté Caplan et Carleton. Qu’il en soit ainsi !

 

Cédrik St-Onge se produira à la Place des Arts lors du spectacle Nikamu Mamuitun - Chansons rassembleuses qui prend l’affiche le 26 octobre à la Cinquième Salle.

 

En trois clics

 

Une session acoustique filmée par l’équipe de Livetoune, où le chanteur interprète la chanson Un autre décor

 

Le premier vidéoclip de Cédrik St-Onge, celui de la chanson Ici, qui figure sur son EP Les yeux comme deux boussoles

 

Le vidéoclip de la chanson J’feel kétaine à soir, qui aligne des images de famille enregistrées entre 1965 et 1971 par la grand-mère du chanteur

Go to top